logo-mini
Cyclades

Le style des îles Cyclades en Grèce


Partager

Cyclades

De Santorin à Mykonos en passant par Andros, Paros ou Nixos, la construction dans les Cyclades est harmonieuse et simple : chaux blanche, volets bleus, murs et sols en pisé ou en tomettes de pierres. Autre code fondamental de l’architecture des Cyclades : la géométrie, les maisons sont toutes cubiques pour permettre des toits terrasses, très employés la nuit en raison des fortes chaleurs estivales. Pour la même raison, les rues sont étroites pour garantir l’ombre.

La construction a été pensée depuis des siècles pour se protéger du soleil ardent et des vents très forts, en particulier le meltemi. Ce qui explique que les murs soient très épais de 60 à 80 cm d’épaisseur pour conserver la fraîcheur à l’intérieur de la maison, les fenêtres sont très petites, là aussi pour se protéger du soleil. Autre signe particulier de l’architecture des Cyclades : la chaux immaculée choisie également pour des raisons climatiques, la chaux blanche permet de réfléchir les rayons très forts du soleil.

Beaux, efficaces mais fragiles, les crépis à la chaux des îles grecques exigent d’être refaits chaque année au printemps, car ils sont mis à mal par les pluies de l’hiver. Brute, simple et dépouillée, l’architecture des Cyclades est reposante pour l’œil car monochrome et sans ornementation en façade. À haute performance énergétique, fonctionnelles et adaptées à l’environnement et au climat, les maisons de Santorin, Mykonos, Ios ou Naxos, sont devenues sans le vouloir un attrait pour les touristes du monde entier, charmés par leur cohérence, leur harmonie et leur charme rustique mais minimaliste qui les rend très contemporaines.


Poster un Commentaire

onze + 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.