logo-mini
musée

Rabat : l’ancien musée archéologique transformé


Partager

musée

Ambitieux, l’espace se donne pour mission de retracer l’histoire du Maroc de la préhistoire à l’ère islamique. Une plongée dans un passé plurimillénaire et plusieurs civilisations. Situé dans le centre-ville de la capitale, dans un bâtiment ancien réaménagé en musée vers 1920, il abritait auparavant le Service des antiquités. Modernisé en 1958, il s’offre enfin aujourd’hui un relooking complet dans un style contemporain et lumineux, de grands volumes et des lignes géométriques pures.

Le nouvel espace est structuré autour d’un hall central, qui distribue une grande salle d’exposition avec mezzanine, une salle des marbres, une salle ovale consacrée à l’exceptionnelle collection de bronzes ; un patio et un jardin. Dans une approche didactique, les architectes, conservateurs et commissaires d’exposition ont créé une scénographie et un parcours à la fois clairement compréhensible et capable de mettre en valeur les pièces phares des collections antiques.

Pour guider les visiteurs, dès l’entrée du musée, un écran géant tactile et une borne interactive affiche de manière dynamique les principaux sites archéologiques du Royaume. Le parcours adopte une trame chronologique simple, débutant au néolithique mais couplée à une présentation des différentes civilisations dont celles phéniciennes et romaines.

Pour les passionnés d’architecture, le musée de Rabat permet de regarder de près des détails de l’art décoratif islamique dans ses différentes périodes Idrissides, Almohades, Mérinides, Saadiens et Alaouites. Calligraphies sculptées et céramiques mais aussi des dimensions plus techniques mais passionnantes, celle des premiers systèmes hydrauliques.


Poster un Commentaire

14 − 6 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.