logo-mini
cristal

L’histoire du cristal de Bohème


Partager

cristal

L’île de Murano en Italie a son verre soufflé et la Bohême son verre et cristal gravé réputé dans le monde entier.

L’histoire commence au XVIIIème siècle, les artisans du verre et grands maîtres de cette région d’Europe de l’Est ont créé et développé un cristal artificiel, du verre à l’oxyde de plomb, avec pour propriétés, luminosité et  transparence extrême.

Aujourd’hui, l’appellation Cristal de Bohême désigne un cristal prestigieux produit dans la région de Bohême.

Ce cristal a pour signe particulier d’être extrêmement clair, brillant et décoré de gravures très fines et complexes.

Un savoir-faire très ancien hérité de la période médiévale.

En effet, les verreries de cette région de l’Europe de l’Est furent fondées dès le Moyen âge, au XVIIème siècle, dans les montagnes qui longent les frontières.

Des régions riches en matières premières nécessaires pour produire le verre et le cristal, à savoir le sable verrier et le bois pour la potasse.

Ce cristal décliné en verre à boisson et aiguières fut très demandé dès le XIVème siècle en Europe.

Les techniques qui furent inventées dans les pays du Royaume de Bohême ont influencé de façon majeure la création et production de cristal dans toute l’Europe.

Avec des modèles d’exceptions, aiguières, coupes, bonbonnières, vases, assiettes de présentation ou verres délicats soufflés et gravés à la main.

Après un âge d’or, le cristal de Bohême sera détrôné par le cristal britannique à compter de la fin du XVIIIème siècle.


Poster un Commentaire

cinq × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.