logo-mini
dessin

L’art du dessin


Partager

dessin

Paris compte déjà plusieurs salons qui vont de l’art ancien à la création contemporaine, la capitale belge Bruxelles a également initié, quatre ans auparavant, sa foire Art on Paper et Londres de son côté tient une Works on Paper Fair qui connaît un grand succès.

Une chose est sûre, les mentalités changent, là ou la majorité des amateurs d’art considéraient le dessin comme un art mineur, comme un travail préparatoire, ou comme l’ébauche d’une œuvre en cours de création.

Il est aujourd’hui considéré comme art à part entière.

Les collectionneurs sont de plus en plus séduits par la poésie, la spontanéité et le rapport affectif au papier.

Cette tendance se confirme, les œuvres sur papier occupent une place plus importante sur le marché même si ce support reste sous-coté par rapport à la peinture ou la sculpture.

Néanmoins, les œuvres sur papier arrivent à battre des ventes records et peuvent atteindre des millions.

C’est le cas pour les dessins signés Jean Michel Basquiat ou encore Pablo Picasso pour son œuvre baptisée Composition au minotaure qui s’est vendue 15 millions de dollars chez Sotheby’s Londres !

La Chine participe également à cet engouement pour les œuvres sur papier, les dessins récoltent  les plus belles enchères depuis l’explosion du marché chinois.

Le dessin s’est taillé une place importante sur le marché de l’art à l’échelle planétaire et pèse actuellement  un quart du produit des ventes publiques.

Les plus belles enchères ne concernent malheureusement pas encore les spécialistes de cet art  mais montrent que ce marché est encore dans l’ombre de la peinture.


Poster un Commentaire

dix-sept + dix-sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.