logo-mini
enfants

High-tech : Dossier spécial enfants


Partager

enfants

Focus aujourd’hui sur les enfants. Eh oui de nombreux objets connectés leur sont dédiés, certains sont créés pour leur sécurité, d’autres pour favoriser leur sommeil, et certains pour faciliter leur hygiène quotidienne.

On commence cette sélection d’objets connectés spécial enfant avec un bracelet anti noyade.

Pour réduire le risque de noyade des jeunes enfants en mer ou à la piscine, trois pères américains ont développé un capteur spécifique. Porté en bracelet ou en bandeau sur la tête, il communique via Bluetooth avec le smartphone des parents pour les avertir en cas de chute dans l’eau ou d’immersion trop prolongée.

Le système fonctionne dans un rayon de 30 mètres et peut prendre en charge jusqu’à huit enfants en même temps. Attention, cela ne vous dispense pas évidement d’ouvrir l’œil ni de rester à proximité pour intervenir rapidement !

Voici à présent une innovation qui va plaire aux parents qui ont du mal à convaincre leurs enfants de se brosser les dents. Il s’agit d’une brosse à dents  ludique et éducative, couplée à une application smartphone rigolote.

Dotée d’une connexion Bluetooth, elle contient dans son manche, un gyroscope, un accéléromètre et un microprocesseur qui enregistrent tous les mouvements et les comparent au brossage idéal.

L’application montre en direct sur le smartphone les dents nettoyées et celles qui selon elle, ne sont pas parfaitement brossées. Elle donne aussi des conseils et propose des jeux. Cette brosse à dents High-tech est disponible en deux versions : Kids et Junior, cette dernière est équipée d’une tête vibrante.

Autres objets tendances destinés aux enfants : le coussin qui prévient les terreurs nocturnes.

Six enfants sur cent sont sujets aux terreurs nocturnes, c’est un trouble du sommeil différent du cauchemar, mais très pénible pour l’enfant et par ricochet pour les parents.

De nos jours, il n’existe que très peu de solutions à ce trouble du sommeil. La terreur nocturne survient surtout en début de nuit, une à trois heures après l’endormissement.

Outre la prise de médicaments, l’un des moyens de la prévenir consiste à réveiller l’enfant avant qu’il n’entre dans la phase de sommeil profond durant laquelle se déclenche la terreur nocturne. Grâce à ce coussin, une autre alternative est possible. L’application associée au coussin calcule à partir des habitudes de sommeil de l’enfant, le moment opportun pour intervenir.

Elle alerte les parents qui peuvent alors déclencher le coussin, glissé sous le matelas. Le coussin vibre trois minutes au maximum, de manière à sortir l’enfant de son sommeil profond sans le réveiller. Dès qu’ils voient que l’enfant répond en bougeant, les parents peuvent arrêter le coussin et l’épisode est évité.


Poster un Commentaire

16 − treize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.