logo-mini
Memphis

Deux tendances : le blanc en relief et le retour du style Memphis


Partager

Memphis

Déjà en retour en discret ces dernières années, le style Memphis est désormais incontournable.

Rien à voir avec la ville d’Elvis, ce courant design a connu son âge d’or dans les années 80 avec en chefs de file, les italiens Ettore Sottsass, Michele de Lucchi, Andrea Branzi ou Marco Zanini.

Et côté japonais : les créateurs Shiro Kuramata et Masanori Umeda.

Les codes esthétiques : des couleurs primaires presque enfantines en aplats simples et contrastés : bleu, rouge magenta, jaune franc, blanc et noir.

Le style Memphis met aussi en avant imprimés graphiques et signes géométriques.

Légèrement influencé par le courant pop art, c’est un style joyeux et ludique mais structuré.

Une inspiration sous-jacente presque bandes dessinées, pour un design qui ne se prend pas au sérieux, mais avec au niveau de la conception en amont une réflexion profonde sur la qualité et l’accessibilité.

Les architectes et designers du groupe Memphis ont, dès leurs débuts, œuvré à construire une relation différente avec l’industrie.

Andrea Branzi l’exprimait ainsi je cite :

« Avec Memphis nous avons trouvé un mode d’organisation et de production qui nous a permis de briser le rapport normal entre design et industrie et de mettre l’industrie au service des designers, au lieu d’être nous-mêmes au service de l’industrie. »

Aujourd’hui l’esprit de cette école majeure des années 80 inspire la jeune garde de designers.

En plus de la réédition de modèles phares, on assiste à une déferlante de créations nouvelles.

La designer espagnole Patricia Urquiola a même habillé son canapé matelassé Foliage d’un tissu typiquement Memphis.

Côté palette chromatique : le retour en grâce du rouge en déco, de l’arrivée des teintes abricot, pêche et du maintien du kaki, le blanc s’impose dans une version texturisée.

Effets de relief, matières striées, carreaux cassés, mosaïques précieuses en ton sur ton, le blanc joue la 3D.

Dans les nouvelles collections des céramistes, on voit de plus en plus des calepinages sol ou mur qui mixent carreaux lisses et carreaux en relief en grès cérame blanc à poser en patchwork.


Poster un Commentaire

15 − trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.