logo-mini
Art Déco

Les codes stylistiques Art Déco


Partager

Art Déco

 

Pour comprendre l’Art Déco il faut d’abord connaître l’Art Nouveau, car le premier s’est construit et défini en réaction au second.

Dans les années 1900, un courant que l’on appellera Art Nouveau fleurit. C’est un style décoratif et architectural marqué par l’ornementation, les volutes, les courbes et les motifs floraux.

Mais à partir des années 1910, il décline et c’est l’Art Déco qui émerge, un style en rupture totale car basé sur la symétrie, un décor plus épuré et des formes géométriques et structurées mais pas partout.

Comme on peut le voir très clairement dans le centre ville historique de Casablanca, les immeubles Art Déco n’aiment pas l’angle droit lorsqu’il s’agit de bâtiment en angles, ce qui donne cet aspect immédiatement reconnaissable, d’angles coupés et arrondis.

En architecture, et là aussi on peut le voir parfaitement dans la ville blanche, l’Art Déco aime les Bow Windows, des fenêtres qui avancent dans la rue par rapport au reste de la façade.

De très beaux exemples de ce code architectural sont encore visibles dans les villas des années 1930 situées près de la Cathédrale et du Parc de la Ligue Arabe.

L’Art Déco est un style complexe à appréhender car très riche et varié, il emploie plusieurs types de matériaux, le béton comme la pierre et le marbre et comme l’art nouveau, il travaille aussi le fer forgé mais différemment avec des formes plus symétriques et épurées et non pas en volutes entrelacées et complexes.

Alors certes, l’Art Déco est né en réaction aux excès d’ornementation de l’Art Nouveau, mais avec nuances, il y a quand même beaucoup de décors en façade comme dans les intérieurs de style Art Déco.

On peut voir des frises, des gargouilles, quelques angelots, un ou deux bouquets floraux en plâtre sur les façades, la ferronnerie des portails, portes d’entrée et garde-corps d’escalier sont aussi remarquables dans l’Art Déco.

Une maîtrise poussée du décor géométrique mais inventif et non répétitif. Une véritable prouesse et l’un des codes magistral du courant architectural.

C’est tout pour ce magazine architecture aujourd’hui consacré à l’art déco, j’espère vous avoir donné envie de lever les yeux et prendre quelques instants pour regarder le patrimoine Art Déco exceptionnel de Casablanca, un patrimoine en péril. De beaux exemples de ce style majeur sont aussi présents à Rabat, Tanger ainsi que dans d’autres villes du Royaume.

Merci d’avoir été à l’écoute, rendez-vous demain même heure pour une nouvelle édition !


Poster un Commentaire

1 × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.