logo-mini
Chine

La Chine mise sur les voitures électriques


Partager

Chine

La Chine mène une offensive sur la voiture électrique. Les constructeurs chinois y voient une chance de se positionner enfin comme acteur majeur dans un secteur dominé jusqu’ici par le moteur à combustion et les productions occidentales.

Les chiffres par d’eux-mêmes : en 2015, avec 331.000 ventes, le Chine devance les États-Unis, et devient le premier marché mondial des voitures à nouvelles énergies.

Ces véhicules sont baptisés « NEV », il s’agit de véhicules électriques et hybrides rechargeables qui  associent un bloc thermique à une batterie électrique se chargeant sur le réseau.

Autre surprise : le constructeur automobile qui a vendu le plus de NEV au monde est un groupe chinois discret, même s’il compte parmi ses actionnaires le milliardaire Warren Buffett.

La Chine ambitionne de booster les ventes de véhicules propres à coup de subventions.

Suppression de la taxe à l’achat, maintien d’un bonus extrêmement élevé  d’environ 55.000 yuans, soit à peu près 80 000 DHS, gratuité de la plaque dans les grandes villes alors que les immatriculations sont limitées pour les modèles thermiques… toutes ces mesures visent à orienter et encourager les chinois vers l’achat de véhicules électriques ou hybrides rechargeables.

Objectif : 5 millions de « voitures propres » sur les routes en 2020.

Les acteurs sur le marché de l’électrique sont nombreux mais les freins le sont aussi.

Leur faible autonomie et leur coût encore trop élevé  empêchent les ventes de décoller.

Le gouvernement chinois en a pris conscience et ambitionne de bâtir une stratégie industrielle pour arriver à abaisser les coûts.

Les constructeurs misent sur le développement rapide d’un marché de masse,  et la Chine est très bien positionnée  dans cette course à la taille critique.

Reste le gros point noir de l’origine de l’électricité, toujours produite en majorité à partir de charbon en Chine.

Seule consolation pour les écologistes, la résolution des problèmes de concentration de particules et les efforts annoncés par les autorités chinoises en matière de décarbonatation de l’électricité à moyen et long terme.


Poster un Commentaire

4 × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.