logo-mini
SpaceX

SpaceX ambitionne de relier le monde au haut débit


Partager

SpaceX

En plus de repousser sans cesse les limites de la voiture électrique et autonome, l’homme est l’instigateur du projet l’Hyperloop, un mode de transport révolutionnaire qui permettra à l’Homme et aux marchandises de se déplacer à la vitesse du son grâce à un système de capsules de passagers qui transitent par un double tube sous basse pression à la vitesse de 1223 km/h.

L’idée de ce projet High-tech est de supprimer les obstacles routiers et de déjouer les caprices de la météo.

Mais ce n’est pas tout, ce milliardaire est aussi à la tête de SpaceX, une société ayant pour mission de coloniser la planète Mars.

SpaceX serait en train de concevoir un lanceur super lourd et un vaisseau spatial associé.

Ces engins spatiaux pourraient transporter à un prix abordable 100 tonnes de fret ou 100 personnes jusqu’à la surface de Mars.

L’objectif de ce Transporteur de Colonie Martienne, serait d’installer une vaste cité sur Mars qui pourrait devenir à terme un deuxième foyer auto-suffisant pour l’humanité.

C’est aussi via cette entreprise qu’Elon Musk souhaite relier le monde au haut débit, en mettant en orbite plus de 4 000 satellites.

À elle seule, SpaceX pourrait bientôt quadrupler le nombre de satellites orbitant actuellement autour de la Terre.

La firme vient en effet de déposer une demande auprès de l’autorité américaine des communications, pour être autorisée à mettre en orbite la bagatelle de 4 425 nouveaux engins.

Cette flotte de satellites aura pour mission de fournir un accès à Internet à haut débit à tous les habitants de la planète.

SpaceX ambitionne de débuter avec le déploiement  de 800 satellites pour couvrir le continent américain.

Les autres satellites seront mis en orbite au fur est à mesure, sur une période qui s’étale sur cinq ans.

Ces satellites voyageront sur une orbite comprise entre 1 150 et 1 325 kilomètres au-dessus de notre sol  et seront capables d’offrir un débit pouvant atteindre un gigabit par seconde, pour vous donner une idée, c’est l’équivalent des meilleurs offres de fibres disponibles en Europe.

On rappelle que ce projet n’est pas nouveau puisque le fondateur de SpaceX avait déjà évoqué cette initiative en 2015.

À l’époque, il avait parlé d’un investissement de 10 milliards de dollars pour son entreprise.

Quelques jours plus tard, Google avait annoncé une entrée au capital de SpaceX avec un apport d’un milliard de dollars.


Poster un Commentaire

trois × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.