logo-mini
avions

Prototypes : les avions les plus rapides du monde


Partager

avions

Conçu pour dépasser Mach 20, le drone Falcon HTV-2 a atteint la vitesse de 20 900 km/h avant de malheureusement s’écraser dans l’océan Pacifique, c’était en 2010.

Crash ou pas, il détient le record mondial de vitesse. Lors de son vol manqué, il a lâché au-dessus de l’atmosphère par la fusée Minotaur IV, et au bout de 9 minutes, l’US Air Force a perdu le contrôle de l’appareil.

En deuxième position des avions les plus rapides du monde, un modèle sans pilote, l’X-43A, développé par la NASA.

Crée en 2004, sa vitesse de pointe est de 11 144 km/h, à titre de comparaison, c’est cinq fois la vitesse du Concorde. Une vitesse obtenue grâce à une propulsion par statoréacteur atmosphérique, qui aspire l’oxygène de l’atmosphère.

N°3, le Boeing X51 Waverider, également sans pilote construit pour atteindre la vitesse de 8575 km/h. Les essais de ce prototype sont encore en cours, et pour l’heure, ce modèle de l’avionneur de Seattle n’a pas encore dépassé les 7350 km/h de vitesse.

Dans ce classement des avions les plus rapides au monde, en quatrième position, on retrouve, le North American X-15 conçu pour réaliser des recherches sur les vols à très haute vitesse et très haute altitude, il a atteint les 7273 km/h.

N°5, encore un modèle américain, testé par l’US Air Force. Le Sr-71 Blackbird. Vitesse de pointe : 3540 km/h.

L’objectif de ces prototypes supersoniques, est axé vers la recherche-développement et l’expérimentation sur de futures technologies avec des applications dans l’industrie spatiale et militaire.

Un exemple ; le SR-71 Blackbird de l’US Air Force testé entre 1968 et 1990, a permis de développer l’avion supersonique Skylon, un appareil de reconnaissance qui a permis aux États-Unis d’espionner et de photographier certains territoires de l’ex-URSS.

Dirigé par un pilote, il a atteint la vitesse maximale de 3540 km/h.

Autre exemple, en 1959, l’avion avec pilote X-15 qui a atteint les 7273 km/h, a permis aux scientifiques et chercheurs de décrypter et mieux analyser les flux d’air et le franchissement de l’atmosphère terrestre.


Poster un Commentaire

1 × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.