logo-mini
Formule E

Le Championnat de Formule E pose ses valises à Marrakech


Partager

Formule E

Aujourd’hui on fait le point sur le championnat de Formule E, la course qui pose désormais ses valises à Marrakech, son coup d’envoi est prévu sur le circuit Moulay El Hassan, le 12 novembre prochain.

La formule E est une course de monoplaces dotés de  moteurs 100% électriques, l’idée est de faire concourir des bolides propres en plein cœur des plus belles capitales du monde.

De Pékin à Monaco en passant par Paris et Miami ou encore Berlin et Hong Kong, la course pose désormais ses valises à Marrakech, son coup d’envoi sera donné le 12 novembre prochain en marge de la COP22, une belle manière de promouvoir la voiture verte, à l’heure ou les débats sur la pollution atmosphérique et le réchauffement climatique n’ont  jamais été autant d’actualité.

Marrakech est la 14ème ville à accueillir une course de Formule E. Ce sera la première fois qu’une course de Formule E aura lieu en Afrique qui devient le cinquième continent visité par le Championnat.

Avec ses 2,97 kilomètres, le Circuit Moulay El Hassan est le deuxième circuit le plus long utilisé en Formule E à ce jour. Seul le circuit Olympic Park de Pékin est plus long.

Dernière course en date :

Hong Kong, qui a vu la victoire du pilote Sébastien Buemi, le pilote a décroché sa septième victoire en Formule E. Au total, le pilote comptabilise sa 12ème apparition sur le podium, mais reste derrière le pilote Lucas di Grassi avec ses 14 classements dans les 3 premiers.

Au même titre que la Formule 1, la Formule E est un championnat sanctionné par la Fédération Internationale Automobile.

À la différence de la Formule 1, les écuries ne développent pas leur propre châssis. Néanmoins, cette année, les équipes sont libres de développer leur moteur, le variateur de fréquence, la boîte de vitesse et le système de refroidissement.

En Formule E, chaque pilote dispose de deux voitures : au cours de l’épreuve, il doit rentrer aux stands pour changer de véhicule. Mais pourquoi me direz-vous ?

Et bien car ces monoplaces électriques ne disposent pas de l’autonomie suffisante pour courir 45 minutes d’affilé, mais les organisateurs sont confiants, dans un avenir proche, cela sera possible.

Coté performances :

Les Formules E disposent d’une puissance de 200 kW soit 270 chevaux en qualification et 170 KW soit 230 chevaux en course.

Leur vitesse maximale est de 225 km/h et peut atteindre le 0 à 100 km/h en 3 secondes.

Autre particularité de la Formule E :

La possibilité pour les fans de décider de l’issue d’une course. Mais comment cela est-il possible me direz-vous ? Et bien c’est grâce au vote des fans qui peuvent élire leur pilote favori.

Les internautes peuvent voter pour  leur pilote préféré via les réseaux sociaux. Les trois élus se voient recevoir un supplément de puissance de l’ordre de 40 chevaux, une puissance qu’ils ne peuvent enclencher qu’une seule fois, mais au moment de la course qu’il juge opportun.


Poster un Commentaire

4 × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.