logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 7 juillet 2017


Partager

santé

Une caravane médicale pour les détenus de la prison d’Oujda

Elle a eu lieu hier. Les détenus ont ainsi pu bénéficier de plusieurs services médicaux, comme la chirurgie des paupières, des examens ophtalmologiques, de la rééducation, IRM aussi pour une centaine de détenus et des diagnostics de cancers. Cette caravane pluridisciplinaire s’inscrit dans le cadre des accords de partenariat conclus avec le Ministère de la Santé, la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et la Fondation Lalla Salma – Prévention et traitement des cancers.

 

Les pesticides seraient responsables de 48,6% des décès par intoxication déclarés au Maroc, l’an dernier

C’est ce que nous apprend le Centre antipoison et de pharmacovigilance, relevant du Ministère de la Santé.  Ces données ont été publiées lors d’une journée nationale sur les décès par les pesticides au Maroc organisée, c’était hier, à Rabat sous le thème : « Ensemble contre le mésusage des pesticides ». Nous apprenons aussi que plus de 16 800 cas d’intoxication ont été signalés l’an dernier, un chiffre en hausse de 10% par rapport à l’année d’avant.

Les départements du Ministère de la Santé sont souvent confrontés à des cas d’intoxication par les pesticides, dus à l’accès direct de la population à ces pesticides, qui sont parfois dangereux, que ce soit dans un contexte accidentel, particulièrement chez l’enfant, ou dans des contextes suicidaires. Il faut savoir que les pesticides sont disponibles dans des souks hebdomadaires ou chez des épiciers, ce qui favorise l’accès facile de la population à ces produits pour l’usage domestique, notamment pour lutter contre les insectes ou les rongeurs … d’où la nécessité d’une concertation entre les différents intervenants, notamment le Ministère de la Santé, l’ONSSA, le Ministère de l’Agriculture et celui de l’Intérieur, et les professionnels qui travaillent dans les bureaux municipaux d’hygiène.

 

Climat. On en sait plus sur le plan Nicolas Hulot en France 

Le Ministre français de la Transition Écologique, Nicolas Hulot a levé le voile sur son plan quinquennal pour le climat, qui prévoit plusieurs mesures pour rendre « irréversible » l’accord de Paris. Parmi les principales mesures annoncées : celles relatives à l’automobile à travers la mise en place d’un calendrier pour la fin de la vente de voitures neuves, à moteur uniquement thermique (essence ou diesel) en France à l’horizon 2040.

Il s’agit d’un « agenda de santé publique », a expliqué le ministre, faisant savoir qu’une prime sera accordée aux Français pour remplacer leur voiture polluante par un véhicule plus propre. Le ministre français a aussi indiqué qu’il souhaitait « accélérer le développement des aides pour les voitures les moins polluantes ». Le ministre prévoit, d’autre part, l' »interdiction de tout nouveau projet d’exploitation de pétrole, de gaz, de charbon, précisant qu’une loi sera soumise au parlement à la fin de l’été ou au début de l’automne au Parlement ».

Ainsi, « en 2040, l’exploitation d’énergie fossile sera terminée sur le sol français ». C’est sa promesse. Sur le réchauffement climatique, Nicolas Hulot souhaite « renforcer le prix du carbone », et même le rendre « évolutif », expliquant que ce nouveau prix figurera « dans la prochaine loi de finance ». Selon lui, « la France va s’engager à la neutralité carbone à l’horizon 2050 ».

 

En France toujours. Emmanuel Macron ouvre l’Elysée à de jeunes autistes pour lancer le 4e plan national

Poignées de main, tapes dans le dos et selfies dans les couloirs de l’Elysée : une dizaine de jeunes atteints d’autisme ont été reçus, hier, à l’Elysée, par le couple présidentiel pour une visite privée marquant le lancement d’une concertation de six mois, préalable à l’annonce du 4e plan national. L’autisme, définit par l’OMS comme un trouble neuro-développemental qui peut altérer le comportement social, la communication et le langage, touche environ un nouveau-né sur 100.

Quelque 650 000 enfants et adultes seraient atteints de troubles du spectre de l’autisme, en France, selon les associations. Le quatrième plan autisme doit succéder au troisième, qui avait été doté de 205 millions d’euros pour la période 2013-2017. Un 3e plan, qui malgré des avancées, a aussi compté des « lacunes », notamment sur la prise en charge des adultes atteints de ce trouble et l’accompagnement des familles.

Devant l’impatience, voire le désespoir de familles, les associations demandent régulièrement à l’Etat de « prendre la mesure de l’urgence » en matière de recherche et d’innovation, d’accompagnement vers l’emploi ou la scolarité, ou encore de création de places dans des structures spécialisées pour éviter des départs forcés en Belgique. En juillet 2015, un tribunal administratif avait même condamné l’Etat français pour « des carences » dans la prise en charge d’enfants autistes.

 

Un nouveau record du monde d’apnée

Il a été établi par la Colombienne, Uribe Sofia Gomez. Elle a atteint la profondeur de 83 mètres en un temps de 2 minutes 43 et tout ça en apnée ! L’ancien record été détenu par une Slovène, avec une profondeur de 82 mètres.

L’athlète colombienne tentera d’améliorer sa performance aujourd’hui toujours au même endroit, dans une réserve marine dominée par une péninsule en Dominique. Uribe Sofia Gomez est la première femme colombienne à nager 150 mètres sous l’eau dans une discipline connue sous le nom d' »apnée dynamique ». Elle participera également aux Championnats du Monde d’apnée, au Honduras, qui se tiendront du 22 août au 3 septembre prochains.


Poster un Commentaire

trois × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.