logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 6 juillet 2017


Partager

santé

Le coût du diabète, bombe à retardement pour les systèmes de santé en Afrique

Les coûts liés au diabète en Afrique subsaharienne pourraient doubler d’ici à 2030, pour atteindre 52 milliards d’euros, du fait de l’explosion de cette maladie liée aux changements de mode de vie sur le continent. C’est ce que rapporte une revue médicale britannique. En 2015, le fardeau économique du diabète représentait 19,5 milliards de dollars (environ 17 milliards d’euros), soit 1,2% du produit intérieur brut de la région. Dans ce montant, il y a le coût des traitements et des hospitalisations – dont la moitié est assumée par les patients eux-mêmes – mais aussi la perte de productivité estimée du fait des décès prématurés et des arrêts de travail.

Selon l’OMS, le diabète a été la cause directe de 1,5 millions de décès il y a 5 ans.

 

 

Au Brésil : plus de 300 cas de microcéphalie à la fin du mois de mai

Près de 322 cas de microcéphalie, liée au virus Zika, ont été confirmés au Brésil, depuis le début de l’année et jusqu’à la date du 20 mai dernier. Des chiffres du Ministère brésilien de la Santé. Selon le dernier bulletin épidémiologique publié par le ministère, l’état de Rio de Janeiro a enregistré le plus grand nombre d’occurrences de microcéphalie (50 cas).

Sur les cas confirmés et en cours d’investigation, plus de 1 400 bébés reçoivent des soins dans des unités de puériculture.  Pour mémoire, la microcéphalie est une anomalie de la croissance de la boîte crânienne se caractérisant par un diamètre de la tête inférieur à la normale et le Brésil a été touché par deux vagues d’infection au Zika, un virus véhiculé par un moustique.

 

 

Carmat travaille sur une deuxième génération de sa prothèse cardiaque

Une version moins consommatrice d’énergie. Pour se faire, Carmat a embauché un directeur industriel pour superviser ses processus de production après une série de revers. Carmat a obtenu en mai le feu vert de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) pour reprendre les essais cliniques de sa prothèse, après une suspension des implantations décidée à la suite du décès d’un cinquième patient, en octobre dernier.

Carmat a tiré les leçons des difficultés rencontrées, déclare son PDG, Stéphane Piat. Carmat estime que plus de 100 000 patients aux États-Unis et en Europe pourraient bénéficier de sa prothèse cardiaque, dans les prochaines années, un marché évalué à plus de 16 milliards d’euros.

 

 

Emirates, Turkish Airlines : les ordinateurs de retour à bord

Les passagers de ces deux compagnies peuvent de nouveau emporter en cabine leur ordinateur portable et leur tablette durant les vols à destination des États-Unis. Washington a levé l’interdiction mise en place en mars dernier, en raison des risques supposés d’attentats. Des inspections ont eu lieu notamment à l’aéroport Atatürk d’Istanbul.

« Des négociations ont eu lieu et ils ont envoyé du personnel technique pour observer les contrôles de sécurité » a confirmé le ministre turc des transports. Six autres compagnies restent soumises aux restrictions des autorités américaines, au Maroc, mais aussi en Jordanie, en Égypte, en Arabie saoudite, au Koweït et au Qatar. Le Royaume-Uni a pris des mesures similaires pour plusieurs compagnies du Moyen-Orient.

 

 

En matière de cybersécurité : Singapour est leader

Singapour est exemplaire en matière de cybersécurité, c’est ce qu’indique une étude de l’ONU publiée hier. La cité-Etat a une « approche quasi-parfaite » dans ses méthodes de protection et de gestion des attaques venues du net, selon l’enquête réalisée par l’Union Internationale des Télécommunications, une agence onusienne. Singapour arrive ainsi en tête d’un palmarès où les États-Unis figurent en seconde position, suivis de la Malaisie. La France et le Canada, sont respectivement au 9ème et 10ème rang.

« Une des étapes cruciales pour les Etats est d’adopter une stratégie de sécurité au niveau national », dit l’étude tout en soulignant que « 50% des pays n’en n’ont pas ». Les petits Etats riches, tels qu’Andorre, le Liechtenstein ou Monaco apparaissent dans la seconde moitié du classement qui rassemble près de 200 pays. La dernière place revient à la Guinée Équatoriale.


Poster un Commentaire

treize + 19 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.