logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 28 avril 2016


Partager

santé

Enquête nationale sur le handicap

Une enquête menée du 1er au 30 juin 2014 et dont les résultats ont été présentés mardi à Rabat par la ministre de la Solidarité, de la femme, de la famille et du développement social, Bassima Hakkaoui.

Selon cette enquête, un ménage sur quatre  compte en son sein au moins une personne en situation de handicap, sur un total de 7 millions de ménages.

Le taux de prévalence du handicap se situe à 6,99% en milieu rural, contre 6,66% en milieu urbain. Du point de vue du genre, le taux de prévalence atteint 6,8% chez les femmes et 6,7 chez les hommes. Et s’agissant du taux national de prévalence par tranches d’âges, il s’est élevé à 33,7% chez les personnes âgées de plus de 60 ans, contre 4,8% chez celles âgées entre 15 et 59 ans. 1,8% chez les moins de 15 ans.

D’après cette enquête, la moitié des personnes en situation de handicap souffrent de déficiences motrices, tandis qu’un quart d’entre elles souffrent de déficiences mentales ou visuelles.

Par ailleurs, il ressort que plus d’1/3 des personnes souffrant de handicap bénéficient d’un régime de protection sociale, tandis que 61% n’ont pas accès aux soins généraux offerts par le système de santé.

 

///////////////////

La gouvernance, maillon faible du système de santé au Maroc, selon Abdelilah Benkirane

Le chef de gouvernement s’est exprimé sur le sujet mardi, lors de la séance mensuelle sur la politique générale devant la Chambre des représentants.

À cette occasion, il a souligné que le gouvernement a renforcé les ressources dédiées au secteur de la santé. Elles seraient passées de près de 11 milliards de dirhams en 2011 à plus de 14 milliards en 2016. Abdelilah Benkirane a toutefois souligné que le secteur peine encore à relever le défi de la gouvernance.

Selon lui, le gouvernement a pourtant œuvré dans ce cadre à la mise à niveau de l’arsenal juridique régissant le secteur. Et ce, à travers l’élaboration de plus de 81 lois. Des textes qui visent à immuniser les acquis, moderniser les modes de gestion du système de santé et mettre en place de nouveaux mécanismes de bonne gouvernance.

Le Chef du gouvernement a relevé que le secteur fait encore face à plusieurs défis, notamment la disponibilité des ressources humaines et matérielles, l’amélioration de la gestion des établissements hospitaliers, la gouvernance, la maîtrise du système de la couverture médicale et enfin la justice spatiale dans l’accès aux services médicaux.

 

 

///////////////////

Le Maroc participe au 17ème Forum pharmaceutique international

C’est sa 8ème participation à cet événement qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 30 avril à Hammamet en Tunisie.

Cette 17ème édition aura pour thème  » Le pharmacien au service de la santé en Afrique « . Au programme : des travaux scientifiques ainsi qu’une exposition qui permettra aux professionnels du secteur de présenter leurs produits et services. Au programme également, des débats autour de la bonne gouvernance, du partenariat public-privé, ou encore de la recherche et du développement.

Cette manifestation pharmaceutique est la plus importante du continent africain. Elle réunira plus de 500 pharmaciens et représentants africains, arabes et internationaux de l’industrie pharmaceutique. La délégation marocaine sera, quant à elle représentée par huit laboratoires.

 

///////////////////

Marrakech abrite les 11ème rencontres du Réseau des Hôpitaux d’Afrique de l’Océan Indien et des Caraïbes

L’événement démarre aujourd’hui jusqu’au 30 avril dans la ville ocre, sous le thème : « L’hôpital africain et la mise en œuvre de la couverture sanitaire universelle ».

Initié par le ministère de la Santé, en partenariat avec le CHU Mohammed VI de Marrakech, cet événement s’inscrit dans le cadre de la célébration du 20ème anniversaire de ce réseau  des Hôpitaux d’Afrique.

Plusieurs pays africains y participent ainsi des représentants des organismes internationaux de la santé. Au menu de ces rencontres figurent notamment des tables rondes et des panels animés par des experts dans le domaine de la santé et de la couverture sanitaire universelle.


Poster un Commentaire

12 + douze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.