logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 26 avril 2016


Partager

santé

Sida : le générique du Dolutegravir bientôt disponible au Maroc

Les négociations battaient leur plein depuis plusieurs mois entre le ministère de la Santé, des acteurs associatifs et les laboratoires étrangers qui produisent le médicament. C’est désormais confirmé : hier les laboratoires ont annoncé une extension de la licence au Maroc. Le Dolutegravir, utilisé pour la prise en charge des personnes atteintes du VIH pourra donc bientôt être produit par des laboratoires pharmaceutiques marocains.

Le coût de la version princeps de ce médicament risquait d’être particulièrement élevé au Maroc, où un brevet délivré par l’OMPIC ainsi qu’une licence le protégeait, empêchant à priori l’accès à ses versions génériques.

Deux possibilités s’offraient alors au Maroc: invoquer des raisons de santé publique pour contourner le brevet, ou pousser le producteur à transformer les termes de sa licence pour permettre l’importation de génériques. C’est cette deuxième option qui l’a emportée, avec des médicaments produits par des génériqueurs indiens.

Pour rappel, ce traitement alternatif du VIH, qui est bien toléré par les patients, est recommandé par l’OMS.

 

///////////////////

30ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Les commémorations du trentième anniversaire de l’accident nucléaire de Tchernobyl ont débuté aujourd’hui en Ukraine à 00h23, heure précise à laquelle le réacteur 4 de la centrale a explosé, ce funeste 26 avril 1986.

À Slavutych, la ville construite après la catastrophe pour accueillir les employés de la centrale nucléaire qui ont dû évacuer les lieux, les habitants se sont recueillis devant le monument érigé en hommage aux héros de Tchernobyl, intervenus tout de suite après l’accident.

À Kiev, situées à seulement une centaine de kilomètres de Tchernobyl, les commémorations ont aussi commencé pendant la nuit et elles vont se poursuivre tout au long de la journée.

Si l’explosion n’a fait que 31 victimes directes, la catastrophe aurait provoqué plusieurs centaines de milliers de morts prématurées, dues aux effets de la radioactivité à travers l’Europe.

 

///////////////////

Lancement de Sentinel – 1B : un satellite d’observation de la Terre

Reporté trois fois de 24 heures, le lancement de la fusée russe Soyouz a finalement eu lieu hier soir depuis la base de Kourou en Guyane française. Deux reports étaient dus à la météo, un troisième à un problème technique.

Le lanceur russe doit mettre sur orbite deux satellites, dont l’un, Sentinel-1B, aura pour mission de surveiller l’environnement. « Il y a un tas d’applications notamment liées à la détection des glissements de terrain, les inondations et les mouvements du sol » explique l’agence spatiale européenne. « Quand il y a un séisme, nous pouvons réaliser des cartes des mouvements de terrain, avant et après. Nous avons des cartes montrant la dérive des glaces qui peuvent mettre en danger la navigation. Les nappes de pétrole peuvent être très bien observées grâce aux radars » poursuit l’agence.

L’autre satellite mis en orbite aux côtés de Sentinel-1B, c’est Microscope. Il a pour mission de vérifier les fondements de la physique pour des applications futures.


Poster un Commentaire

3 × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.