logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 25 septembre 2017


Partager

santé

En Côte d’Ivoire : des membres de la diaspora marocaine font don de leur sang

L’Association « l’Assemblée du Conseil des Marocains Résidents en Côte d’Ivoire » a organisé, samedi, une journée de don de sang au profit du Centre national de transfusion sanguine, à Abidjan. À forte charge symbolique, l’initiative a été marquée par la présence de l’Ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire, Abdelmalek Kettani qui n’a pas dérogé à la règle et a fait don de sang, aux côtés de plusieurs dizaines de Marocains établis en terre ivoirienne. Selon l’Association organisatrice, l’objectif est de promouvoir le bénévolat parmi la communauté marocaine établie en Côte d’Ivoire, mais aussi d’encourager le don de sang pour alimenter les stocks des centres de transfusion dans ce pays.

 

On poursuit avec le second forum national de la rage, à Rabat

L’événement a lieu après-demain, mercredi, dans la capitale, la veille de la Journée mondiale de la rage (tous les 28 septembre). Il est organisé par l’association marocaine de lutte contre la rage. Le thème choisi : « Le renforcement des compétences des professionnels: une condition sine qua non pour atteindre zéro cas de rage en 2025 au Maroc ». L’objectif est surtout de rehausser le niveau de conscience et d’engagement des responsables par rapport à ce problème de santé, afin de se lancer effectivement dans un programme d’élimination de la rage, fait-on savoir.

 

En France :Vers la fin du glyphosate

Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a annoncé aujourd’hui que le Premier ministre avait « arbitré » pour que le désherbant controversé, le glyphosate « soit interdit en France d’ici la fin du quinquennat », d’ici 2022 donc, pour tous les usages, y compris en agriculture. Matignon a indiqué que le Premier ministre avait demandé aux ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique de lui présenter « les conditions d’un plan de sortie » du glyphosate pour l’usage agricole « avant la fin de l’année ».

En matière d’usages non agricoles, l’utilisation du glyphosate par les collectivités dans les espaces ouverts au public « est déjà interdite en France depuis le 1er janvier 2017 », a rappelé Matignon, tandis que l’utilisation par les particuliers « sera interdite à partir du 1er janvier 2019 ». Matignon a également rappelé l’opposition de la France, à la proposition de la Commission de réautoriser le glyphosate dans l’Union européenne pour 10 ans.

 

À Bali, près de 50 000 habitants évacués par crainte d’éruption d’un volcan

Les opérations d’évacuation se poursuivent, au moment où le nombre d’évacués a triplé depuis vendredi. Près de 50 000 personnes ont évacué leurs maisons, non loin d’un volcan, dont l’activité sismique s’amplifie davantage et renseigne sur une éventuelle éruption pour la première fois depuis plus d’un demi-siècle. Les autorités aéroportuaires surveillent de près la situation et anticipent une éventualité fermeture de l’aéroport international de Denpasar à Bali, qui accueille chaque année des millions de touristes. Ainsi, des bus et des trains ont été préparés pour acheminer des passagers vers des aéroports de provinces voisines dans l’hypothèse d’une fermeture de l’aéroport principal.

Composé de plus de 17 500 îles situées le long de la Ceinture de feu du Pacifique, l’Indonésie est un archipel qui compte quelque 129 volcans actifs.

 

Séisme au Mexique : le bilan s’alourdit

Le bilan du puissant séisme d’une magnitude de 7,1 sur l’échelle de Richter, qui a secoué mardi le centre du Mexique, a fait 320 morts, selon un dernier bilan annoncé hier soir par la protection civile. Les secouristes et les bénévoles sont toujours à pied d’œuvre ; et poursuivent obstinément leurs recherches avec l’espoir de retrouver les derniers survivants sous les gravats. Les trois premiers jours, 69 personnes ont été sorties en vie d’immeubles effondrés, alors que depuis vendredi, aucun survivant n’a été retrouvé.


Poster un Commentaire

dix-huit − 7 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.