logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 25 avril 2016


Partager

santé

À Marrakech certains hôteliers décident d’interdire le recours à des traiteurs

Plusieurs hôtels classés de la ville ocre ont décidé d’interdire aux traiteurs de prendre en charge la restauration dans leurs établissements à l’occasion de fêtes familiales.

Une interdiction qui fait suite à une intoxication collective survenue samedi dernier dans un hôtel de Guéliz.

 

///////////////////

Nouvelle secousse enregistrée au large du Maroc

Une secousse tellurique d’une magnitude de 5,3 degrés sur l’échelle de Richter a été enregistrée hier au large de la côte atlantique, indique un communiqué de l’Institut national de géophysique. La secousse a été enregistrée à 15h 54min, détaille le Réseau national de surveillance et d’alerte sismique de l’Institut. On ne s’en sait pas plus pour le moment.

 

///////////////////

Le président algérien est en Suisse pour des contrôles médicaux

Abdelaziz Bouteflika, 79 ans, est arrivé hier à Genève pour « une visite privée », durant laquelle il effectuera des « contrôles médicaux périodiques », a annoncé la présidence dans un communiqué. Lequel ne précise pas la durée de ce séjour.

Frappé en 2013 par un AVC, le président algérien effectuait ses contrôles médicaux en France, au Val-de-Grâce à Paris, puis dans une clinique de Grenoble, dans l’Isère, où pratique maintenant son ancien chirurgien de l’hôpital militaire parisien.

En fauteuil roulant, la santé du président algérien demeure un mystère. Mais le raïs est récemment apparu avec le premier ministre français Manuel Valls. Les yeux hagards et inaudibles, il semblait très atteint par la maladie, selon la presse locale.

Abdelaziz Bouteflika vit reclus dans une résidence d’Etat à Zéralda, loin d’Alger où il bénéficie d’une assistance médicale permanente.

 

///////////////////

L’avion solaire Solar Impulse 2 réussit sa traversée du Pacifique

Il a atterri dimanche à Moffett, au sud de San Francisco, en Californie. Cet appareil alimenté uniquement à l’énergie solaire achève ainsi sa périlleuse traversée du Pacifique au terme de 62 heures de vol.

« C’est l’une des expériences les plus époustouflantes que j’ai jamais vécues » a déclaré le pilote suisse Bertrand Piccard, à sa descente d’avion.

Solar Impulse était parti jeudi de l’archipel américain d’Hawaï, au milieu du Pacifique, où il avait dû faire plusieurs mois d’escale technique pour réparer les batteries endommagées par une chaleur excessive.

Le vol entre Hawaï et la Californie représentait un défi technique, avait estimé Bertrand Piccard au début du périple. L’envergure des ailes de Solar Impulse, équivalente à celles des plus gros avions commerciaux, rendait l’appareil très sensible aux turbulences, avait expliqué le pilote, qui ne pouvait pas s’assoupir plus de 20 minutes d’affilée.

L’avion a commencé son tour du monde en mars 2015 en partant d’Abou Dhabi avec des escales à Oman, au Myanmar, en Chine et au Japon. Il avait également atterri le 5 juin 2012 à Rabat, avant de gagner Ouarzazate 3 semaines plus tard.

 

///////////////////

Le plus grand robot du monde est en train d’être construit en Espagne

Dans un centre de recherche technologique situé près de Saragosse. Les ingénieurs utilisent un laser pour fabriquer ce robot industriel qui mesure 20 mètres de long, 6 mètres de large pour 5 mètres de haut. Un robot sphérique monté sur une simple structure et contrôlée par ordinateur.

Doté d’une précision encore jamais atteinte, la mission de cette plateforme robotique est notamment de fraiser et de percer. Mais il est également capable d’effectuer des opérations de meulage, de polissage, de rivetage, de vissage, d’enrobage ou encore tout simplement de peinture. En ligne de mire, ce sont vraiment de très grandes surfaces qui sont visées. Les concepteurs précisent ainsi que la tolérance est de 0.4 millimètre sur une pièce  de 100 mètres de long.


Poster un Commentaire

6 − 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.