logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 22 février 2017


Partager

santé

L’Université Euro-méditerranéenne de Fès au chevet des familles démunies de Taounate

Face à la vague de froid qui se poursuit dans certaines de nos régions, depuis plusieurs jours déjà, depuis samedi dernier et jusqu’à aujourd’hui, plus de 700 personnes ont pu recevoir des vêtements,  essentiellement des petites filles issues de familles dans le besoin dans plusieurs communes rurales de la province de Taounate. Le coût total : 100 000 dirhams. Mais au-delà de cet aspect matériel, c’est aussi la chaleur humaine et la solidarité qui ont pu redonner le sourire et réchauffer le cœur de ces familles.

L’Université Euro-méditerranéenne de Fès n’est pas à sa première action. Outre les actions sociales et humaines et  les campagnes de don de sang. La faculté a récemment offert un dîner au profit des ressortissants subsahariens en situation difficile, c’était pour le nouvel an, près de 200 ressortissants africains représentant une dizaine de nationalités y étaient invités.

 

///////////////////

 

Contre le Sida, la Chine veut promouvoir un savant mélange de thérapies ancestrales et modernes

La Chine va doubler le nombre de malades du Sida qu’elle traite avec la médecine traditionnelle chinoise… c’est ce qu’a annoncé  le gouvernement qui entend développer le recours à ces pratiques ancestrales peu onéreuses. Celle-ci comprend notamment des médicaments (surtout à base de végétaux), des massages, l’acupuncture ou encore de la gymnastique traditionnelle.

Il faut savoir que la médecine traditionnelle n’est que l’une des méthodes promues par le plan quinquennal anti Sida des autorités chinoises, au côté de la médecine moderne. Pékin entend faire baisser de 4% les cas de transmission mère-enfant par la médecine actuel. L’objectif étant de combiner les deux pratiques thérapeutiques.

De nombreux scientifiques occidentaux remettent en cause la médecine traditionnelle,  puisque ce sont les trithérapies qui se sont montrées à la pointe de l’efficacité.

 

///////////////////

La Chine fait état d’une forme plus aigue de la grippe aviaire

Les autorités chinoises ont signalé une évolution dans la variante H7N9 de la grippe aviaire, qui peut provoquer des formes plus aiguës de maladie chez la volaille et doit être de ce fait suivie de près. Annonce hier de l’OMS. Des échantillons du virus, prélevés sur deux humains contaminés, ont été injectés sur des oiseaux dans un laboratoire et se sont révélé « hautement pathogènes » pour la volaille. D’après l’Organisation, la dangerosité en question ne concerne que les volatiles et non pas les humains. En Chine continentale, entre le 19 janvier et le 14 février,  un peu moins d’un mois donc,  304 cas de contaminations d’humains par la grippe aviaire. 36 décès ont été comptabilisés, a déclaré l’OMS dans son dernier point.

 

///////////////////

Grossesse : la nicotine infecterait l’audition du fœtus

Fumer pendant la grossesse peut entraîner des complications pour l’enfant à naître, dont les plus connues des médecins sont un risque accru de prématurité et de retard de croissance. Mais les méfaits de la nicotine ne s’arrêtent pas là et provoquent des effets moins attendus : cette substance est aujourd’hui soupçonnée d’affecter les sens des nourrissons, en particulier l’audition. Une hypothèse naît d’une étude publiée par deux chercheuses allemandes. Après des tests effectués en laboratoire, il s’avère que l’audition est moins bonne donc pour l’enfant dont la mère à fumer pendant la grossesse… d’autres parties de l’oreille pourraient aussi être affectées par la nicotine. Les chercheuses recommandent ainsi que les enfants exposés au tabac pendant la grossesse, et souffrant de difficultés d’apprentissage, soient vus par un spécialiste pour tester leur audition.

 

///////////////////

Bill Gates annonce une pandémie destructrice dans moins de 10 ans

C’était une déclaration pour le moins surprenante prononcée par Bill Gates la semaine dernière. La communauté internationale doit réaliser qu’elle doit au plus vite se préparer à une pandémie mondiale, a estimé il y a quelques jours, le fondateur de Microsoft devant la Conférence de sécurité de Munich.

Prenant l’exemple de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014-2015, de la grippe espagnole de 1918 ou évoquant l’invention possible d’un virus à des fins « terroristes », l’homme le plus riche de la planète a jugé « probable » une catastrophe à l’échelle du globe.


Poster un Commentaire

4 × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.