logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 21 juillet 2016


Partager

santé

Les plantations de figues de barbarie marocaines menacées par la cochenille

Les plantations de figues de barbarie sont ravagées par la cochenille spécifique du cactus. Ces insectes parasites prolifèrent de manière alarmante dans les champs et se propagent dans plusieurs régions productrices de ce fruit.

La présence de cet insecte dans notre pays a été détecté depuis 2014 dans la province de Sidi Bennour. Il a été jugé sans danger pour la santé humaine et animale, par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires. Mais son expansion fulgurante à d’autres zones agricoles, suscite la crainte des agriculteurs et des autorités du pays.

Pour faire face à cette situation alarmante, une commission technique a été mise en place. Elle a pour but d’effectuer des visites techniques au niveau des zones touchées, de diagnostiquer le problème et surtout de trouver une solution afin d’éradiquer le parasite.

Pour l’heure, il n’existe aucun pesticide pour lutter contre lui. Les seules instructions données aux agriculteurs se limitent à l’arrachage et à l’incinération des figues touchées.

///////////////////

Bientôt une campagne de sensibilisation autour de l’huile d’olive

Elle sera lancée en octobre 2016. L’opération, qui durera 3 ans, veut encourager la population à privilégier l’achat d’huile d’olive qui répond aux normes du Conseil oléicole international en fonction de leur conservation, de l’étiquetage et de l’emballage. Une enveloppe de 24 millions de dirhams a été mobilisée.

Cette campagne vise ainsi à lutter contre la production informelle d’huile d’olive, qui ne respecte pas toujours les recommandations émises par le Conseil oléicole international. Or au Maroc, la consommation d’huile d’olive distribuée par les canaux officiels plafonne à 15 % – contre 85 % pour le secteur informel.

La Fédération nationale d’huile d’olive dénonce ainsi le coût plus élevé de ces huiles d’olives informelles, et leur taux d’acidité parfois plus de 2 fois supérieure aux normes en vigueur. La fédération s’inquiète notamment de leur nocivité pour la santé.

Si le contrôle de la qualité de l’huile dans le milieu informel reste très difficile, la Fédération nationale d’huile d’olive veut toutefois veiller à ce qu’elle soit conservée dans un emballage approprié, muni d’une étiquette avec le nom du producteur.

///////////////////

Les professionnels du secteur souhaitent par ailleurs exploiter davantage le potentiel de la production marocaine d’huile d’olive.

Au cours des dernières années, le Maroc en a produit en moyenne 90 000 à 100 000 tonnes et a enregistré des exportations de l’ordre de 12 000 tonnes sur le marché américain, alors que ce dernier a un potentiel de 400 000 tonnes. La France, qui produit 6 000 tonnes, importe chaque année plus de 90 000 tonnes. L’offre marocaine est donc très loin des opportunités du marché international, estiment-ils.

///////////////////

Une nouvelle planète naine découverte dans le système solaire

Le système solaire s’est enrichi d’un nouveau corps, une planète naine, a annoncé une équipe de chercheurs internationaux  du CNRS et de l’observatoire de Besançon.

L’objet qui pour l’instant répond au nom de RR245 est très particulier. Il mesure environ 700 kilomètres de diamètre et se trouve aux confins du système solaire, au-delà de l’orbite de Neptune. Son étude pourrait nous apprendre beaucoup de choses sur l’histoire de la formation des planètes qui nous entourent. Comprendre notamment comment les grosses planètes du système solaire se sont formées il y a plus de 4 milliards d’années.

RR245 se trouve à une moyenne de plus de 8 milliards de kilomètres du soleil ; c’est soixante fois plus loin que la Terre. Cette planète naine a encore beaucoup de secrets à révéler, mais une chose est sûre, c’est une des plus lointaines jamais observées.


Poster un Commentaire

neuf + onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.