logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 21 février 2017


Partager

santé

Pour commencer, sensibilisation sur le prélèvement et le don d’organes

Quelques chiffres tout d’abord : excepté pour le rein, au Maroc, il y a entre 800 et 1 000 donneurs inscrits pour une population de plus de 35 millions d’habitants. Le don d’organes et de tissus pourrait pourtant sauver des milliers de vies qui sont en attente d’une greffe d’organes. Ainsi, l’Association marocaine de don d’organes et de tissus prévoit des actions de sensibilisation sur le prélèvement et le don d’organes cette année, grâce à la mobilisation de plusieurs professeurs et médecins, notamment de la Faculté de médecine et de pharmacie et du CHU de Rabat. Parmi les initiatives prévues : une journée d’études sur les aspects médicaux, juridiques et religieux du don d’organes et de tissus dans l’enceinte même du Parlement. L’association évoque aussi une réflexion approfondie sur la problématique liée aux traitements antirejet, dont les ramédistes ne bénéficient pas. Pour l’Association, il s’agit d’ailleurs d’un frein majeur à l’adhésion au don d’organes. Une attention particulière sera également portée aux enfants.

 

///////////////////

En France. François Fillon modifie son programme santé controversé

François Fillon présente aujourd’hui un programme santé remanié après l’avalanche de critiques sur son projet initial, pour lequel il avait été accusé de vouloir privatiser une partie de la couverture maladie des Français. Le candidat des Républicains à l’élection présidentielle déclare que son nouveau projet « consolide le caractère obligatoire et universel de l’assurance maladie, dont le niveau de prise en charge des dépenses de santé ne diminuera pas ». François Fillon ajoute qu’il n’a « jamais voulu mettre en place une santé à plusieurs vitesses ». Si le chiffrage complet n’est pour l’instant pas dévoilé, il donne des exemples de nouvelles dépenses, à commencer par le remboursement à 100% par la sécurité sociale des lunettes des enfants dès cette année.
Il se donne en outre pour objectif un reste à charge 0 pour les prothèses auditives, l’optique et les prothèses dentaires à la fin du quinquennat. Autre annonce : François Fillon compte dégager 20 milliards d’euros d’économies sur le quinquennat pour assurer le retour à l’équilibre de l’assurance maladie. Il explique également que le retour aux 39 heures de travail hebdomadaire à l’hôpital sera négocié « au niveau local »… et qu’il réintroduira un jour de carence pour lutter contre l’absentéisme.

 

///////////////////

La bataille de l’e-santé agite la tech

Les plus de 300 milliards de dollars ( un peu plus de 282 milliards d’euros) du secteur de l’e-santé attendus en 2022 – c’est 3,5 fois de plus qu’en 2014 – selon les estimations de Grand View Research, attisent les convoitises des géants de la tech.  Ainsi, Microsoft a annoncé une nouvelle initiative baptisée « Healthcare NExT ». L’objectif : permettre des avancées dans la recherche médicale et l’élaboration des thérapies mais aussi améliorer les relations entre patients et médecins. Lutte contre le cancer, travail sur le génome, développement de « robots » informatiques interagissant de manière autonome avec l’utilisateur à usage médical, utilisation de la réalité virtuelle… Les projets que la multinationale américaine spécialisée dans l’informatique est appelée à soutenir sont nombreux. Le numérique est appelé à occuper une place grandissante dans le secteur de la médecine, et nombreux sont les géants de la technologie à vouloir occuper un marché fructueux.

 

///////////////////

Une attaque au requin à la Réunion

La dernière attaque au requin sur l’île remontait à 7 mois. Mais ce matin, un jeune homme de 26 ans, qui faisait du bodyboard avec ses amis, a été attaqué. Ça s’est passé à l’embouchure de la rivière du Mât à Saint André, dans l’Est de l’île. Il s’agit d’une zone réputée dangereuse, interdite à la baignade et aux activités nautiques.

Le jeune homme était en pleine session de bodyboard donc, lorsqu’il a été happé par un squale. Affolés, ses compagnons sont sortis de l’eau et ont alerté les secours.

Le jeune homme, lui, a succombé à ses blessures.

 La préfecture de La Réunion a d’ores et déjà indiqué que la procédure post-attaque, telle que prévue dans le dispositif réunionnais de gestion du risque requins, est activée. Ce dispositif prévoit la réalisation d’opérations de pêche ciblées aux alentours immédiats du lieu de l’attaque.


Poster un Commentaire

douze + trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.