logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 12 octobre 2016


Partager

santé

Le Roi lance une campagne médicale ambulatoire solidaire à Casablanca

Cette campagne de 6 jours au profit des populations démunies a démarré hier. Installée pour 3 jours au quartier Lahraouiyine, elle se rendra ensuite au quartier Moulay Rachid. Pour cette opération, 40 médecins spécialistes bénévoles et 20 infirmiers ont été mobilisés.

Il s’agit d’une initiative de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. Depuis 2003, cette dernière a organisé près 680 campagnes médicales dont 65 au cours des 9 derniers mois.

Un programme d’envergure qui vise notamment à promouvoir la santé en milieu rural et périurbain et à améliorer les prestations sanitaires au profit des populations vulnérables.

Dans la foulée hier, le souverain a posé la 1ère pierre pour la construction d’un Centre médical de proximité à Sidi Moumen. La future structure hospitalière, d’une enveloppe de 37 millions DH, sera érigée sur un terrain de 6.200 m2. Elle vise à atténuer la pression exercée sur l’hôpital préfectoral, ainsi que sur les Centres de santé déjà existants.

Le futur comportera une unité des urgences médicales de proximité, des pôles de consultations médicales spécialisées ainsi qu’un pôle de santé mère-enfant.

 

///////////////////

Clôture de la Pré-COP de la région Rabat-Salé-Kenitra

Cette conférence préparatoire à fin hier à Rabat. Elle a débouché sur une déclaration dite de « Rabat-Salé-Kenitra ». Une sorte d’engagement à intégrer la dimension régionale et la gestion des changements climatiques dans le programme de développement de la région et dans le schéma régional d’aménagement du territoire.

Les participants, parmi lesquels le Conseil de la Région et des représentants de la société civile, se sont ainsi engagés à œuvrer pour construire des politiques territoriales à dimension écologique.

Les parties prenantes de la région, dont près de 700 associations, ont par ailleurs annoncé l’organisation d’une rencontre régionale périodique avant la tenue de chaque sommet de la COP. L’objectif : suivre l’avancée des réalisations au niveau de la Région.

 

///////////////////

La NASA présente RASSOR, son dernier robot !

L’Agence spatiale américaine a présenté dans une vidéo les tests qu’elle effectue sur un nouveau type de robot pelleteuse. Un engin pourvu de chenilles et de deux rouleaux à godets. Cette machine répondant au nom de Rassor, a pour mission de pelleter le sol de planètes lointaines pour en récupérer les matières premières.

Du haut de ses 45 kg, le Rassor, est conçu pour opérer seul pendant 16 heures par jour. Particulièrement rapide, l’engin serait capable de s’appuyer sur ses rouleaux afin de franchir des obstacles ou de se remettre d’aplomb en cas de retournement. Il peut également s’appuyer sur l’un de ses rouleaux pour vider son chargement – un peu plus de 18 kg de roches et de poussière – à une hauteur de 76 centimètres.

La principale difficulté, explique la NASA, est de construire un engin suffisamment petit et lourd pour creuser dans un environnement où la gravité est jusqu’à 6 fois plus faible que sur Terre.

D’où la présence de 2 cylindres contrarotatifs qui, parce qu’ils tournent en sens inverse, permettant de coller la machine au sol. Rassor est encore loin d’être terminé, précise la Nasa, qui espère le faire évoluer davantage.

 

///////////////////

Deux entreprises américaines vont lancer des fusées depuis la stratosphère

L’entreprise spatiale Orbital ATK et la société américaine Vulcan Aerospace, ont annoncé la signature, la semaine dernière, d’un partenariat. L’objectif : lancer deux fusées depuis la stratosphère.

La mission du premier sera de fournir des fusées de type Pegasus, et celle du second, d’apporter l’avion capable de les emmener jusqu’à la stratosphère.

Le concept développé par l’entreprise américaine Vulcan Aerospace consiste à attacher la fusée sous un avion géant. Un monstre de presque 120 mètres d’envergure qui, poussé par 6 moteurs serait capable d’emporter dans les airs des charges de presque 590 tonnes. L’avion reviendrait ensuite à terre afin de se préparer au lancement suivant.


Poster un Commentaire

douze + 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.