logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 12 mai 2017


Partager

santé

La grogne des infirmiers contre le ministre de la santé n’en finit plus d’enfler

Ils poursuivent leur grève aujourd’hui. Un débrayage qui fait suite à plusieurs revendications des infirmiers qui n’ont toujours pas été résolues par le Ministère de la Santé. Au centre de la discorde d’ailleurs : toujours le même dossier : celui de l’équivalence académique et administrative des infirmiers. À noter qu’un sit-in a lieu aujourd’hui, à l’occasion de la Journée mondiale de l’infirmier, devant le siège du Ministère de la Santé. De son côté, le  ministre de la santé, El Houcine Louardi a fait part de son intention de résoudre  ce problème des équivalences.  Il a appelé mardi, lors de la séance des questions orales à la Chambre des conseillers, à l’élaboration d’un statut unifié des infirmiers.  Dans une réponse au Parlement, il a indiqué que le retard accusé à ce niveau est «une injustice» envers quelque 14 000 sur un total de 27 000 infirmiers.

 

Le ministre de la Santé a aussi rencontré cette semaine les représentants de l’Union marocaine du travail et les partenaires sociaux du secteur privé

Ça s’est passé avant-hier à Rabat. Un échange sur la situation du système de la santé nationale, notamment du corps professionnel, en vue d’améliorer les conditions de travail et développer les services de santé prodigués aux citoyens.  Toutes les parties ont défini une approche participative pour le plan d’action des cinq prochaines années, objectif : satisfaire le dossier revendicatif, en l’occurrence le volet relatif à la situation matérielle du personnel de la santé,  développer leurs compétences et coopérer pour trouver des solutions réelles, novatrices et adaptées aux problèmes du secteur.
À cette occasion, le ministre de la santé a réaffirmé la légitimité des revendications des infirmiers sur la régularisation de leur situation administrative, appelant à poursuivre le travail avec les partenaires gouvernementaux et sociaux.

 

///////////////////

On s’intéresse aux évanouissements de jeunes filles dans un collège de Fkih Ben Saleh

14 élèves âgés entre 14 et 15 ans ont été victimes d’évanouissement. Elles ont été transportées en ambulances à l’hôpital de proximité où elles ont pu bénéficier des premiers soins, avant de quitter l’hôpital dans un état normal. La cause : une hausse des températures et le stress avant les examens, c’est ce qu’a indiqué la Délégation provinciale du Ministère de l’Education nationale.

 

///////////////////

Un nouveau ministre de la Santé au Vénézuela

Le président Nicolas Maduro a nommé un nouveau ministre de la Santé Luis López, selon un décret publié au Journal officiel. Une décision après la divulgation mercredi d’un bulletin épidémiologique du ministère reconnaissant que la mortalité infantile avait augmenté de plus de 30% entre 2015 et 2016, ce qui confirme la grave situation sanitaire dans le pays.

L’an dernier, plus de 11 000 décès de bébés de 0 à 1 an ont été enregistrés, selon le Ministère de la Santé, qui publie ces chiffres pour la première fois depuis deux ans.  Parmi les causes de mortalité, les autorités citent la septicémie, la pneumonie, la prématurité et les difficultés respiratoires. Le même rapport indique également une hausse de 65% de la mortalité maternelle, avec 756 décès l’an dernier. Selon la Fédération médicale vénézuélienne, les hôpitaux fonctionnent avec seulement 3% des médicaments nécessaires.

 

///////////////////

Rex Tillerson signe une déclaration saluant l’accord de Paris

Le Secrétaire d’Etat américain a signé hier un texte qui reconnait l’accord de Paris, ça s’est passé lors d’une rencontre du conseil de l’Arctique. Un rdv qui a lieu tous les deux ans. Il vise à organiser la coopération et la coordination sur les questions liées à l’environnement, à l’économie et au développement durable dans la région polaire, qui se réchauffe plus rapidement qu’ailleurs. La signature a pu surprendre puisque Donald Trump n’a lui toujours pas divulgué sa décision sur le maintien ou non des États-Unis dans cet accord sur le climat. Le président américain ne veut pas précipiter sa décision, a précisé le chef de la diplomatie des États-Unis, placé dans une situation inconfortable alors qu’il accueillait en Alaska ce forum intergouvernemental centré sur le réchauffement. La décision du président américain est attendue après le sommet du G7 des 26 et 27 mai en Sicile.

 

///////////////////

Le Chili, premier pays de l’Amérique latine en termes de connectivité

Le Chili a été classé premier pays en Amérique latine en termes de connectivité, selon le dernier Rapport mondial sur la connectivité. Le Chili, qui compte parmi les économies les plus prospères en Amérique latine, a obtenu un score supérieur à la moyenne sur la plupart des indicateurs liés à la large bande et atteint une couverture 4G impressionnante ces dernières années. Ces deux dernières années, le pourcentage de connexion mobile 4G est passé de 3% à 27% et par conséquent le taux de débit moyen a été augmenté. Dans ce classement, le Chili se classe 25e au niveau mondial, dépassant les autres pays de la région tels le Brésil, le Mexique et la Colombie.


Poster un Commentaire

seize − neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.