logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 06 avril 2016


Partager

santé

Plus de 15.000 cas d’intoxication recensés en 2015

En 2015, 15.290 cas d’intoxication ont été recensés par le Centre antipoison du Maroc, le CAPM. Un chiffre en augmentation de 14,6% par rapport à l’année précédente. Ces intoxications, toutes sources confondues, ont provoqué la mort de 123 personnes. C’est ce qu’indique le Centre dans son rapport 2015.

Parmi les produits incriminés, les médicaments arrivent en tête avec 4.139 cas d’intoxication contre 3.194 cas en 2014. Ces intoxications sont survenues particulièrement en milieu urbain, dans plus de 74% des cas, et surtout à domicile dans près de 82% des cas.

En seconde position, on retrouve les intoxications alimentaires avec 2.887 cas. La viande et les produits carnés, les produits laitiers, le poisson et les produits de la pêche constituent les principaux aliments incriminés. Le CAPM a recensé 6 cas d’intoxication alimentaire mortelle.

Enfin, les produits gazeux occupent la 3ème position des causes d’intoxication avec 2.828 cas dont 7 ayant abouti à des décès. En cause, le monoxyde de carbone dans 99,9% des cas, et le gaz des bombes lacrymogènes pour les 0.1% restants.

 

///////////////////

Il existe d’autres sources d’intoxication

Effectivement Sara. Il ne faut pas négliger les intoxications par les pesticides, qui ont touché plus de 1400 personnes en 2015. 42 d’entre elles en sont mortes.

Les produits d’entretien ménagers aussi. Le CAPM a recensé 545 cas d’intoxication, notamment à l’eau de javel, dans 73% des cas. On déplore là encore 2 décès.

Les intoxications par les plantes ne sont pas en reste, avec 226 cas d’intoxication et 9 décès signalés. Les produits incriminés sont le chardon à glu et l’huile de cade.

Enfin, le CAPM évoque également des intoxications aux produits cosmétiques. 87 personnes étaient concernées.

À noter que le Centre antipoison du Maroc a examiné la répartition des déclarations de cas d’intoxication selon les régions. Il constate ainsi que l’incidence la plus élevée a été enregistrée au niveau de la région d’Oued Eddahab-Lagouira, suivie de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra et de la région de Meknès-Tafilalet.

 

///////////////////

L’épidémie de fièvre jaune continue à faire des ravages en Angola

Le pays déplore déjà 225 morts. Depuis le mois de décembre, 1 600 cas ont été recensés par le ministère de la Santé qui précise que la capitale, Luanda, est particulièrement touchée. Pour l’heure, 6 des 18 provinces du pays sont affectées.

Le seul moyen d’endiguer l‘épidémie est la vaccination. Plus de cinq millions et demi de personnes sont déjà protégées, mais il existe une pénurie mondiale de vaccin qui inquiète l’Organisation mondiale de la Santé.

La réserve d’urgence du pays est totalement épuisée. L’OMS cherche à convaincre d’autres pays de détourner provisoirement leurs stocks de vaccins d’urgences pour endiguer la propagation en Angola.

 

///////////////////

Archéologie : découverte probable d’un site viking sur le Continent américain

Un nouveau site viking aurait été découvert sur le continent américain, 500 ans avant l’arrivée de Christophe Colomb. Il serait situé au sud-ouest de l’île de Terre Neuve, au Canada.

Si cette découverte était confirmée, il s’agirait du 2ème site viking ainsi mis au jour outre-atlantique.

A l’extrémité de Terre-Neuve, là où les eaux du Saint-Laurent rencontrent celles de l’Atlantique nord, les fouilles ont révélé des traces de charbons de bois et surtout 9 kilos de scories, des résidus de fer.

Les datations radiocarbones obtenues par les chercheurs font remonter la fréquentation de ces lieux entre 800 et 1300 ans, période au cours de laquelle, comme le racontent les légendes scandinaves, les navigateurs vikings sillonnaient l’Atlantique Nord. Des voyages sporadiques sur la côte orientale canadienne auraient même eu lieu pendant trois siècles au moins après la première visite du chef viking Leif Eriksson.

Le premier site du genre connu jusque-là en Amérique est celui de l’Anse-aux-Meadows, toujours à Terre-Neuve. Il est classé sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité.


Poster un Commentaire

un × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.