logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 04 mai 2017


Partager

santé

Les ressources humaines au cœur de la nouvelle stratégie du Ministère de la Santé

Le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi a indiqué, hier à Rabat, que son Département place les ressources humaines au centre de sa nouvelle stratégie sectorielle 2017-2021, pourquoi ? Parce qu’elles jouent un rôle fondamental dans la continuité et l’efficacité de ce service vital, en dépit des conditions difficiles dans lesquelles elles travaillent. Sur ce point, le ministre a fait savoir qu’une panoplie de mesures seront prises pour améliorer la situation du personnel de santé, ajoutant qu’il recevra, vendredi prochain, les représentants des centrales syndicales, pour ouvrir un dialogue « sincère et constructif », dit-il, sur les problèmes du personnel et répondre aux dossiers revendicatifs.

 

///////////////////

Le ministre en a aussi profité pour faire le point sur la stratégie 2012-2016

Houcine El Ouardi a mis en lumière les acquis enregistrés, notamment la baisse du prix de 3 600 médicaments, le développement de l’industrie pharmaceutique et l’appui de son élargissement sur le plan africain. Il a aussi été question de l’éradication du trachome au Maroc, ou encore la baisse de 10% des mortalités relatives aux maladies infectieuses. À noter qu’il y a eu aussi une augmentation de 40% quant aux soins prodigués gratuitement à des personnes diabétiques, +50% pour celles souffrant d’insuffisance rénale. Dernières données : le développement des médicaments génériques et la réduction des mortalités maternelles à 35%, des réalisations enregistrées en dépit du manque des moyens financiers alloués à ce secteur, insiste le ministère.

 

///////////////////

Calmer un chagrin d’amour grâce à un placebo, c’est possible

Et très  sérieux ! Une rupture sentimentale et le monde s’effondre, au point d’avoir le sentiment que le chagrin profond éprouvé ne partira jamais. Cette douleur multiplie par 20 le risque de développer une dépression au cours de l’année à venir. Pourtant, elle peut être surmontée par le simple fait de croire que l’on a pris un remède pour y parvenir. Même si cette solution miracle s’avère être… un placebo. C’est ce qu’ont montré des chercheurs de l’Université du Colorado aux États-Unis. Pour parvenir à ce constat, les scientifiques ont demandé à un groupe de 40 volontaires d’apporter des photos de leur ancien partenaire et d’un ami. Lors d’un examen IRM, les participants ont été invités à se rappeler de souvenirs (dont la rupture) en regardant ces visages. Afin de visualiser la zone de la douleur dans leur cerveau, un test contrôle a également été réalisé. Selon leur analyse, les scientifiques ont pu vérifier que les douleurs émotionnelle et physique activent les mêmes régions cérébrales. Ce qui veut dire, que les cœurs brisés ont de « vraies » raisons de croire qu’ils ressentent de la douleur. Alors, l’effet placebo pourrait s’avérer efficace contre le chagrin d’amour, ont pensé les chercheurs. Pour tester l’hypothèse, les chercheurs leur ont donné un spray nasal. À la moitié, ils ont indiqué que ce produit atténuerait leur chagrin d’amour. Aux autres, ils ont indiqué qu’il ne s’agissait que d’une simple solution saline. Puis les 40 malheureux ont été de nouveau soumis aux images de leur ex-conjoint, sous IRM. Verdict : ceux persuadés d’avoir reçu un traitement efficace ont ressenti une douleur moins forte que les autres, car leur cerveau a réagi différemment.

 

///////////////////

Et en parlant de cœur, Carmat va rependre l’essai de son cœur artificiel

L’Agence du  médicament a autorisé la société Carmat à reprendre l’essai clinique de son cœur artificiel, suspendu à la mi-octobre, après le décès du cinquième patient implanté.

L’Agence a précisé qu’elle serait particulièrement vigilante sur la sécurité des patients, la qualité des données et l’analyse qui en sera faite.

 

///////////////////

Échec des discussions pour réguler le commerce international de l’amiante

La communauté internationale a échoué hier à se mettre d’accord pour réguler le commerce international de l’amiante, lors d’une conférence internationale à Genève, sur les produits chimiques et les déchets dangereux.

Cette réunion de deux semaines, organisée tous les deux ans, a démarré le 24 avril dernier, elle regroupait les représentants des États membres des trois conventions qui gèrent le domaine: celle de Stockholm sur les polluants organiques persistants, celle de Rotterdam sur le commerce de produits chimiques dangereux et celle de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontaliers de déchets dangereux.

Et cette fois encore, aucun « consensus » n’a été trouvé « pour l’amiante », suite à l’opposition de certains des pays producteurs, comme la Russie, l’Inde, le Zimbabwe et le Kazakhstan, au grand dam des syndicats.

L’amiante chrysotile, également appelé l’amiante blanc, est un matériau résistant au feu utilisé notamment dans la construction, mais qui est associé notamment à certains cancers.

 

///////////////////

Les dauphins sauvages plus malades que ceux en captivité

En tant qu’espèce sentinelle, les dauphins sont importants pour jauger la qualité de l’environnement océanique. Et les dauphins sauvages sont plus exposés à des polluants et davantage malades que les dauphins vivant en captivité, c’est ce que révèle une étude américaine, suscitant des craintes quant à la qualité des eaux des océans et la santé de ces cétacés à long terme. L’étude en question, a comparé des dauphins vivant au large des côtes de Floride et de la Caroline du Sud à deux autres populations dans des aquariums, ou d’autres habitats contrôlés, en Géorgie et en Californie. Moins de 50% des dauphins sauvages était « cliniquement normaux » et un grand nombre souffraient d’inflammations chroniques, signe que leur organisme combattait des maladies.


Poster un Commentaire

quatre × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.