logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 04 mai 2016


Partager

santé

Changement au sein de la direction de Roche Maroc

Le groupe pharmaceutique suisse vient de nommer un nouveau Directeur Général pour sa filiale marocaine. Il s’agit du Dr Bart Vanhauwere, également nommé responsable du centre de gestion d’Afrique du Nord basé à Casablanca.

Médecin de formation, Vanhauwere a débuté sa carrière dans la recherche clinique avant d’intégrer le Groupe Roche où il a occupé plusieurs fonctions. Notamment dans la recherche et le développement ainsi que la sécurité et la qualité des produits pharmaceutiques.

Le Dr Vanhauwere a également mené et publié plusieurs études cliniques sur le cancer du sein dans diverses revues scientifiques. Avant de rejoindre le Maroc, il a dirigé pendant 5 ans la filiale du groupe pharmaceutique aux Pays-Bas. Il est par ailleurs membre du directoire de l’Association néerlandaise de l’industrie pharmaceutique.

 

///////////////////

Semaine nationale du Croissant-Rouge marocain du 8 au 15 mai

Le Croissant-Rouge marocain, le CRM, célèbre du 8 au 15 mai sa semaine nationale. Un événement placé sous le Patronage de la Princesse Lalla Malika, présidente du CRM, et qui coïncide, cette année, avec la célébration du 150e anniversaire du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Les activités de cette semaine sont marquées par l’organisation d’une campagne médico-sociale, les 10 et 11 mai à l’établissement Ahmed Ben Zayed Al-Nahyane, au profit des habitants de la préfecture Skhirate-Témara sous le signe «Ensemble et partout».

Plus de 6.500 personnes devraient ainsi bénéficier de plus de 15.000 prestations médicales et sociales, dont différents examens médicaux et de dépistage de certaines maladies – cancer, maladies ophtalmologiques, cardiaques, gynécologiques, infantiles, diabétiques et respiratoires entre autre. Une campagne, initiée en collaboration avec plusieurs partenaires, dont les ministères de l’Intérieur et de la Santé et la préfecture Skhirate-Témara.

Au programme également, la distribution de lunettes au profit des enfants malvoyants, ainsi que de vêtements et de produits d’hygiène aux pensionnaires de l’établissement Ben Zayed.

 

///////////////////

2ème Congrès national des professionnels des plantes aromatiques et médicinales

Un congrès qui se tient les 5 et 6 mai à Marrakech. Cet événement est une initiative de la Fédération marocaine des professionnels des plantes aromatiques et médicinales. Cette année, les professionnels du secteur plancheront sur la problématique de la production, de la mise en valeur et de la commercialisation de ces plantes.

Et puis un autre RDV environnement, à Casablanca cette fois-ci

Il s’agit de la 1ère édition du séminaire « Environnement et Développement durable » qui démarre aujourd’hui et jusqu’au 6 mai dans la ville blanche.

« Les politiques publiques environnementales » c’est le thème retenu pour cette 1ère édition, qui se penchera sur les politiques publiques menées par le Maroc en matière environnementale depuis l’indépendance jusqu’à aujourd’hui.

 

///////////////////

Controverse après l’accès de Google à des données de santé de patients britanniques

Le journal New Scientist vient de révéler que DeepMind, une filiale de Google dédiée au développement de l’intelligence artificielle, a signé un accord avec 3 hôpitaux londoniens afin d’analyser les données de près de 2 millions de patients dans le but de développer une plateforme facilitant les diagnostics et le suivi de certaines maladies.

Afin de développer et de tester son algorithme, DeepMind a besoin de données. C’est justement là-dessus que porte l’accord signé avec les hôpitaux londoniens. La filiale de google va donc pouvoir analyser les données récoltées par ces hôpitaux depuis les 5 dernières années. Des informations qui concernent 1 million 600 mille patients.

Alors cet accord a été soumis à des limitations. Ces données stockées par une entreprise britannique ne pourront pas quitter le pays. Elles ne pourront pas non plus être utilisées dans le cadre d’une autre activité. Et pour finir, toutes ces données récoltées par DeepMind devront ensuite être détruites au plus tard en septembre 2017.

Cependant, si les données ont été anonymisées, selon le « New Scientist », des informations susceptibles d’identifier les patients seraient tombées entre les mains de DeepMind, comme par exemple des photos, des numéros de sécurité sociale ou encore des noms. Ce partage de données fait déjà polémique dans un milieu où la confidentialité des patients doit être respectée.


Poster un Commentaire

six + 10 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.