logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 02 mai 2016


Partager

santé

La France appelle à limiter le prix des médicaments innovants

La France veut convaincre ses partenaires du G7 d’engager à la fin du mois un processus pour limiter le prix des médicaments innovants. L’objectif : permettre au plus grand nombre de personnes d’y avoir accès.

Paris souhaite que les chefs d’Etat et de gouvernement des sept pays les plus riches du monde chargent leurs ministres de la Santé de travailler en ce sens, avec l’industrie pharmaceutique et les autres acteurs de la santé, lors du sommet du G7 des 26 et 27 mai.

Bâtir un tel système prendra vraisemblablement des années, explique l’entourage de la présidence française. Mais il faut initier ce processus de manière résolue, et le rendre irréversible, indique l’Elysée.

L’idée semble en tout cas séduire le journal médical Britannique The Lancet qui lui consacre aujourd’hui un numéro spécial. Affaire à suivre donc, sachant que les ministres de la Santé du G7 se réuniront les 11 et 12 septembre à Kobe.

 

///////////////////

Gastro-entérite : L’épidémie fait 219.000 morts par an

Oui selon une étude menée par la Faculté de médecine Johns Hopkins à Baltimore aux États-Unis et dont les résultats ont été publiés dans la revue américaine Plos One.

Selon cette étude, les norovirus qui sont responsables des gastro-entérites, font 219.000 morts par an dans le monde surtout dans les pays les moins développés. Des épidémies qui, outre le coût humain, représentent un fardeau de 64 milliards de dollars par an, relève l’étude américaine.

Les norovirus rendent malades près de 700 millions de personnes dans le monde chaque année. Ceci entraîne 4,2 milliards de dollars environ de coûts en soins médicaux et 60,3 milliards en perte de productivité chaque année. C’est ce qu’ont déterminé les chercheurs qui ont donc pour la 1ère fois chiffré le fardeau économique de cette infection. Selon eux, leurs travaux montrent qu’il faudrait davantage mobiliser l’attention des autorités et éduquer le public pour pouvoir mieux la combattre.

À noter que le norovirus se transmet aisément et provoque des symptômes gastro-intestinaux sévères dont des nausées, de la diarrhée et des vomissements. Il n’existe pas encore d’anti-viral ou de vaccin contre ce virus.

 

///////////////////

En Chine, la robotique se met au service du bouddhisme

La Chine a développé un moine-robot pour propager le bouddhisme 4.0. Ce robot s’appelle Xain’er, il mesure 60 centimètres et il est incollable sur le bouddhisme.

Il a été mis au point par des moines du temple de Longquan près de Pékin ainsi que par des experts en intelligence artificielle pour prêcher la bonne parole. Il est ainsi capable de répondre à une vingtaine de questions sur le bouddhisme, listées sur l‘écran tactile dont il est muni. Il possède même un compte Weibo, l’équivalent de Twitter en Chine.

Xain’er a été mis au point en octobre 2015. Il a depuis multiplié les conférences high-tech à travers le pays. Il est désormais revenu méditer dans son temple, à la surprise des touristes et des fidèles.

Ce petit robot sera bientôt mis à jour. Il devrait ainsi développer de nouvelles fonctionnalités et répandre la sagesse bouddhiste dans le monde entier.


Poster un Commentaire

dix − un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.