logo-mini
santé

Actualité sciences et santé du 11 février 2016


Partager

santé

L’ONSSA dément la destruction d’une cargaison de poussins pour raisons sanitaires

L’Office nationale de sécurité sanitaire et alimentaire a publié hier un communiqué en ce sens. Elle y dément des informations parues dans la presse concernant la saisie et de la destruction par la gendarmerie royale, d’une cargaison de poussins importés de France. Ces derniers seraient arrivés, toujours selon la presse via l’aéroport de Tanger.

Sur ce point, l’ONSSA rappelle que l’importation de la volaille ne se déroule qu’à travers le port de Tanger-Med, suivant une procédure au cours de laquelle les volailles sont soumises au système de surveillance des maladies par les services vétérinaires.

Leur admission est ainsi  conditionnée par le respect des clauses sanitaires mentionnées dans le certificat sanitaire vétérinaire, délivré par les services compétents du pays d’origine, et les investigations du laboratoire garantissant l’absence de maladies contagieuses ; en particulier la grippe aviaire.

L’ONSSA rappelle pour finir que les services vétérinaires provinciaux en collaboration avec  le poste de commandement régional de lutte contre la grippe aviaire suivent quotidiennement la situation sanitaire de la volaille au niveau des unités avicoles et des points de vente.

 

///////////////////

Plus d’un million d’enfants menacés de malnutrition au Yémen

C’est un conflit dont on a oublié les victimes. Et bien au Yémen,  1 million 300 mille enfants de moins de 5 ans risquent la malnutrition, selon l’UNICEF. La malnutrition qui je le rappelle peut provoquer des troubles physiques et mentaux, et même la mort.

L’UNICEF explique que l’accès aux soins est de plus en plus difficile. Selon l’agence onusienne, 192 centres dédiés au traitement de la malnutrition ont fermé à cause du manque d’essence ou du conflit incessant ou parce que les hôpitaux ont été frappés par des raids aériens ou attaqués par des factions armées ou encore parce que le personnel médical a été déplacé.

Cette guerre a tué 747 enfants depuis mars 2015, une date qui correspond à l’intervention de la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite.

 

///////////////////

La Pologne doit s’adapter au vieillissement rapide de sa population 

Le vieillissement de la population touche de nombreux pays industrialisés, mais en Pologne, il est particulièrement rapide : d’après l’OCDE, la part des plus de 65 ans par rapport aux 20-64 ans devrait presque tripler en 2050.

D’après les chiffres issus du Rapport 2015 de la Commission européenne sur le vieillissement, on compte actuellement dans l’Union européenne, 4 actifs pour un retraité. D’après les projections, d’ici 2060, on ne comptera plus que deux actifs pour un retraité. Et en Pologne, cela pourrait même être un actif pour un retraité.

Pour envisager des pistes d’actions, un groupe de réflexion réunissant plusieurs centaines de spécialistes dans les domaines de la médecine, de l‘économie et de la santé publique a été créé. Son objectif : faire prendre conscience aux responsables politiques qu’une mission leur incombe aujourd’hui : à savoir, construire un système de santé durable et œuvrer au maintien des personnes sur le marché du travail.

Le collectif estime ainsi qu’il est vital d’améliorer la politique familiale en Pologne, de façon à ce que les jeunes soient incités à avoir plus d’enfants. Il préconise également de maintenir autant que possible sur le marché du travail, les personnes en âge de partir à la retraite. Enfin, le collectif recommande d’améliorer le système de santé, afin d’éviter au maximum que les maladies chroniques n’obligent les gens à s’arrêter de travailler.


Poster un Commentaire

onze − un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.