logo-mini

Actualité science et santé du 28 septembre 2015


Partager

Bientôt un centre d’addictologie à Tanger

Le Roi Mohammed VI, a procédé, mercredi dans la Commune urbaine de Charf à Tanger, au lancement des travaux de construction d’un Centre d’Addictologie.  Il s’agit du deuxième du genre réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au niveau de la ville du Détroit.

Ce projet, nécessite une enveloppe budgétaire de 5 millions de dirhams. Sa construction s’inscrit dans le cadre du programme national de lutte contre les conduites addictives.

Ce programme national vise à prémunir les jeunes contre l’usage des substances psychoactives, améliorer la qualité de la prise en charge des personnes addictives particulièrement les consommateurs de drogue, l’accessibilité aux structures de prise en charge, ainsi qu’à encourager l’implication de la société civile et les départements sociaux dans les problématiques de l’addiction.

Ce centre aura également pour objectifs la réinsertion sociale des personnes concernées, ainsi que l’encadrement et la formation des associations dans le domaine de la réduction des risques.

 

///////////////////

Une conférence organisée à Rabat pour en savoir plus sur le cœur

À l’occasion de la Journée Mondiale du Cœur, l’association AL KHAYZOURANE – Pour le développement culturel et sportif – organise en partenariat avec la Médiathèque de la Fondation Mohammed VI une conférence ayant pour thème « Le Cœur et les activités sportives ».

Cette conférence, qui sera animée par un Médecin Cardiologue, a pour but de faire découvrir au grand public comment se comporte cet organe durant les activités sportives et comment réagir face aux problèmes cardiaques.

Cette conférence aura lieu le mardi 13 octobre à 16h30. Ça se passe au Centre d’accueil et de conférences de la Médiathèque de la Fondation Mohammed VI, Avenue Allal Al Fassi, à Hay Riad, à Rabat.

 

///////////////////

Une étude souligne le lien entre alimentation et dépression

Adopter une alimentation riche en fruits, légumes et noix et pauvre en aliments industriels pourrait aider à prévenir l’état dépressif, à en croire les résultats d’une étude de grande ampleur menée aux Canaries en Espagne.

À partir d’un panel de 15.093 personnes, l’équipe de chercheurs a comparé les effets de trois types d’alimentation sur la santé mentale des sujets. Ils ont étudié le régime Méditerranéen, l’alimentation pro-végétarienne, et ce que les chercheurs ont appelé l' »Alternative Healthy Eating Index-2010″, un programme qui plébiscitait les aliments associés à la prévention de risques de maladies chroniques.

Les participants, qui ne souffraient pas de dépression en début d’étude, appartenaient tous à une cohorte d’étude qui avait démarré en 1999 et qui visait à explorer le lien entre l’alimentation et certaines maladies comme le diabète, l’obésité et la dépression.

Chacun devait rapporter son type d’alimentation en début d’étude. Au terme des huit ans et demi d’étude, 1.550 sujets ont reconnu avoir été diagnostiqué dépressif ou avoir pris des anti-dépresseurs.

L’alimentation « Alternative Healthy Eating » a enregistré de bons résultats pour se prémunir de la dépression. Au même titre d’ailleurs, que le régime méditerranéen. Deux régimes susceptibles d’aider à garder un moral au beau fixe, à en croire les résultats de l’étude.

 

///////////////////

Eclipse de lune : pourquoi l’astre est devenu rouge

Une éclipse de lune, c’est quand la lune passe dans l’ombre de la terre. Elle n’est donc plus illuminée par le soleil. Cela se produit régulièrement, en moyenne une ou deux fois par an.

Mais l‘éclipse lunaire qui s’est produite cette nuit entre 02h11 à 03h23 GMT, avait un caractère exceptionnel : ce n’est pas une lune “normale” qui s’est éclipsée, mais une “super-lune”. L’astre est à son point le plus proche de la terre. Elle est donc particulièrement grande et lumineuse.

Durant l‘éclipse, la lune n’est pas totalement privée des rayons du soleil. Ne se reflètent que les rayons rouges. D’où l’appellation “lune de sang”.

Ce phénomène était observable sur l’ensemble du continent américain, mais aussi en Europe, en Afrique, en Asie de l’Ouest et dans l’est du Pacifique.

La dernière combinaison d’une éclipse lunaire et d’une super lune remonte à 1982, selon la Nasa. La prochaine ne se reproduira pas avant 2033.


Poster un Commentaire

dix-sept + trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.