logo-mini
provençal

Les codes du style provençal


Partager

provençal

Des architectes contemporains passionnés comme Rudy Ricciotti défendent une vision moins clichée et plus authentique de la villa provençale. Un style qui a tellement séduit qu’il en est devenu presque dénaturé, une dérive folklorique.

Rudy Ricciotti et d’autres avec lui cherchent à remettre en avant la créativité et l’héritage provençal, loin des raccourcis nostalgiques.

Les bastides et mas du sud de la France sont de grandes bâtisses carrées ou rectangulaires, un look assez massif, de plain-pied ou à un étage.

Le toit est à quatre pans, les ouvertures et fenêtres sont très grandes, droites ou légèrement cintrées avec des grands volets en bois.

La symétrie est simple, la porte d’entrée est située au centre.

Les lignes sont épurées, rectangulaires et en longueur.

Signe particulier du style provençal, c’est bien sur la tuile canal sur les toits à faible pente, un angle généralement inférieur à 30°.

Les tuiles romanes sont de teintes ocre ou rosée.

La toiture des bastides et mas provençal se caractérise aussi par un débord de toiture qu’on appelle génoise.

Ce débord, crée de l’ombre et permet d’installer au sol une pergola avec plantes grimpantes, et une terrasse fraîche.

L’architecture provençale c’est aussi cette couleur très particulière d’enduits, fabriqués à partir de la terre locale, d’où une cohérence visuelle avec le paysage alentour.

Une grande unité, très reposante pour l’œil grâce à ce mortier traditionnel composé de terre minérale complété par des arches en pierre locale.

Dans le style néo-provençal, on voit apparaître en peinture des tons pastel, ou au contraire très vifs, inspirés de l’Italie et du Mexique, mais de moins bon goût que l’authentique.


Poster un Commentaire

quatre × un =