logo-mini
Yahya Jammeh

Yahya Jammeh : la soif du pouvoir plus forte que l’intérêt de la Gambie


Partager

Yahya Jammeh

Après avoir reconnu sa défaite dans un premier temps, Yahya Jammeh, président sortant de la Gambie, a annoncé qu’il rejetait finalement le résultat de l’élection du 1er décembre dernier, remportée par le chef de file de l’opposition, Adama Barrow.

Certains dirigeants ouest-africains ont fait le déplacement à Banjul pour tenter de convaincre Yahya Jammeh de reconnaître sa défaite à l’élection présidentielle et céder le pouvoir. Aucun accord n’a cependant été trouvé. Par la suite, l’ONU qui s’était dans un premier temps dite satisfaite du processus électorale en Gambie, a promis d’intervenir pour éviter le déclenchement d’une crise politique dans le pays.


Poster un Commentaire

8 + 11 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.