logo-mini
Ennahda

Tunisie : Ennahda, de parti « islamiste » à « parti civil », peut-on y croire?


Partager

Ennahda

Le parti Ennahda sort de l’islam politique : une  décision officialisée lors du dixième congrès du parti qui a eu lieu ce week-end à Hammamet.

« On sort de l’islam politique pour entrer dans la démocratie musulmane » c’est ce qu’avait déjà assuré, en fin de semaine dernière, le leader du parti Rached Ghannouchi, dans une interview accordée au journal Le Monde… insistant ainsi sur le fait que son parti est prêt pour une activité totalement indépendante de l’activité religieuse.

Mais que signifie au juste cette expression « islam politique » ? Hier, la presse tunisienne s’interrogeait et affichait un certain scepticisme sur ce nouveau tournant. Le Parti Ennahda entend-il « démocratiser l’islam ou islamiser la démocratie », se demandait un journal tunisien. Un autre, lui, a écrit vouloir attendre de voir si ces promesses « ne resteront pas des paroles en l’air ».


Poster un Commentaire

18 + 19 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.