logo-mini
piratage

Saisie record de DVD contrefaits au Maroc : Peut-on lutter contre le piratage de films ?


Partager

piratage

Le Maroc décidé à prendre le problème du piratage à bras le corps.

Et c’est une saisie record qui a été menée dans le cadre d’une action coordonnée avec le CCM et la Chambre Marocaine des Distributeurs des Programmes audiovisuels et ce, dans la ville de Rabat.

Près de 70 000 DVD ont ainsi été saisis, ainsi que du matériel de duplication. À noter qu’à cet effet, le CCM souligne le rôle essentiel du Procureur du Roi auprès du tribunal de première instance de Rabat et de la police judiciaire de Rabat.

Aujourd’hui, les DVD piratés sont partout et plus uniquement dans les marchés comme celui de Derb Ghellaf ou les petits revendeurs de quartiers.

Plus besoin d’aller bien loin pour se procurer jeux, films, logiciels, séries télévisées, documentaires piratés , car depuis quelques années, ces produits sont devenus l’apanage de vendeurs à la sauvette que l’on trouve dans toutes les rues de Casablanca, Tanger ou Marrakech, pour ne citer que ces villes.

Un fléau qui s’est amplifié avec la possibilité désormais d’accéder facilement aux sites Internet de téléchargement illégal ou de «partage pair à pair».

En tout cas, cette récente saisie record constitue en soi la plus importante opération jamais effectuée au Maroc. Mais cette opération sera-t-elle suffisante pour dissuader des milliers de Marocains qui travaillent dans ce marché de l’informel.

Un marché qui semble dicter sa loi au grand dam des producteurs et exploitants de salles qui voient leurs commerce disparaître. Malgré le soutien des autorités publiques, il reste encore fort à faire pour éradiquer les filières commerciales illégales.


Poster un Commentaire

dix − 10 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.