logo-mini
RNI

Le RNI peut-il être une vraie force d’opposition ?


Partager

RNI

La semaine qui a suivi les élections législatives a été très mouvementée pour le RNI.

D’abord la chute dans les résultats des législatives en comparaison à 2011, puis la démission surprise de Salaheddine Mezouar, s’en est suivie l’annonce d’un congrès extraordinaire d’abord pour janvier 2017 puis pour fin octobre, comme l’a confirmé Rissalate al Ouma.

Enfin, dernière information en date, le rapprochement avec l’Union Constitutionnelle, la question centrale étant de savoir si finalement  le RNI fera partie ou pas de la majorité gouvernementale.


Poster un Commentaire

3 × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.