logo-mini
République Démocratique du Congo

République Démocratique du Congo : violences vs soif de pouvoir


Partager

République Démocratique du Congo

La République Démocratique du Congo renoue donc avec ses vieux démons, le pays est de nouveau en proie aux violences.

Une cinquantaine de personnes seraient mortes hier à Kinshasa dans des affrontements entre les manifestants anti-Kabila et les forces de l’ordre, un chiffre donné par le rassemblement de l’opposition. Du côté du pouvoir, le bilan fait état de 17 victimes, les manifestants ont réclamé le départ du président, dont le mandat est censé expirer le 20 décembre.

Ne pouvant pas se représenter, Joseph Kabila fait tout visiblement pour retarder la prochaine présidentielle. Le pouvoir est actuellement en négociation avec une frange minoritaire de l’opposition pour trouver un accord, censé aboutir à des élections “apaisées” mais retardées. On rappelle que Joseph Kabila dirige la RDC depuis 2001.


Poster un Commentaire

cinq × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.