logo-mini
pauvreté

La radicalisation est-elle forcément corrélée à la pauvreté ?


Partager

pauvreté

La  pauvreté est-elle forcément corrélée à l’extrémisme ? C’est ce que pense en tout cas  le président de la Banque Africaine de Développement.

Présent au 28ème sommet de l’Union Africaine, Akinwumi Adesina, défend une réponse africaine à la menace terroriste qui associe sécurité et développement. L’ancien ministre nigérian de l’agriculture, devenu président de la BAD en mai 2015, plaide particulièrement pour l’accès des Africains à l’énergie et la création massive d’emplois pour les jeunes.

Dans un entretien au Monde, il a déclaré que trois éléments étaient liés à la montée du terrorisme en Afrique : le niveau de pauvreté très élevé dans le monde rural, le très fort taux de chômage chez les jeunes et la dégradation de l’environnement du fait du changement climatique.


Poster un Commentaire

14 − dix =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.