logo-mini
médicaments

Rupture d’approvisionnement de médicaments des maladies mentales : une négligence aux portées dangereuses


Partager

médicaments

La situation de la santé mentale au Maroc va mal en pis, à en croire le journal Al Massae paru mercredi. Les hôpitaux marocains connaissent en effet une rupture en approvisionnement et en stocks de médicaments pour traiter les maladies mentales. Le journal évoque dans ce sens un grand danger pour les malades en particulier et pour la société en général. Selon la publication, les médecins se retrouvent confrontés à la difficulté de prodiguer des traitements adéquats notamment pour les cas de dépression.


Poster un Commentaire

1 × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.