logo-mini
planète

Quelle planète laisserons-nous à nos enfants?


Partager

planète

Selon la Charte Internationale pour la Terre et l’Humanisme écrite par Pierre Rabhi ; auteur, philosophe et conférencier de renommée,  il existerait de nombreuses façons de protéger notre planète, et de prendre soin de la vie.

Dans le cadre de son engagement pour le bien de la nature et sa passion dévorante envers notre terre nourricière, l’initiateur du mouvement colibris, reconnu expert international pour la lutte contre la désertification, l’essayiste et agriculteur bio appelle l’humanité à préserver l’intégrité physique et biologique de notre « oasis de vie » et d’y installer la paix et la solidarité, pour le bien des générations futures.

En faisant le constat d’un mode de production de plus en plus destructif, qui tend notamment vers l’utilisation massive de pesticides et d’un mode de vie complètement déconnecté des réalités et des cadences de la nature, Pierre Rabhi affirme que l’humanité, manipulée par une guerre économique sans merci, porte atteinte à la culture paysanne, et s’expose notamment à la pauvreté, à des pénuries et des famines sans précédent.

En puisant dans les réserves énergétiques, et en donnant le plein pouvoir à l’argent, nous manipulons les destins collectifs, et diminuons nos chances d’être joyeux et de savoir ce qu’est le bonheur d’exister.

Alors pour vivre et prendre soin de la vie, Pierre Rabhi nous propose par exemple de cultiver la sobriété en usant de la raison. L’idée est de se satisfaire des choses simples, qui apportent un bien-être profond, et d’écarter toutes les choses superflues, qui demeurent l’un des handicaps majeures à notre évolution. Cela consiste à adopter une philosophie de vie positive, portant sur la générosité, l’équité, le partage et d’adopter une attitude de résistance en faveur de la nature.

Il est question par ailleurs, pour protéger la vie, d’octroyer encore plus de place et d’importance aux femmes, ces gardiennes de la vie à qui l’on devrait rendre hommage à chaque instant.

Pour Pierre Rabhi, on devrait aussi de préconiser l’agroécologie comme éthique de vie et technique agricole pour permettre aux populations de gagner en autonomie, en sécurité, et en salubrité alimentaire, tout en régénérant et préservant leurs patrimoines nourriciers.

Dans ce sens, il est également important de valoriser le travail des artisans, des agriculteurs, et des petits commerces, les aidant à devenir acteurs de l’économie… de développer l’enthousiasme d’apprendre pour effacer la peur de l’échec, de mettre les talents de chacun au service de tous…

Bref, pour préserver notre bien-être et assurer notre accomplissement personnel, pour construire un monde viable et vivable pour tous, il est important de propager des valeurs de compassion, d’entraide, de beauté, d’équité, et de solidarité, et de penser surtout à la planète et aux principes que nous laisserons à nos enfants …


Poster un Commentaire

6 − trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.