logo-mini

Paris : l’effet des attentats se fait sentir dans l’immobilier de luxe


Partager

Les acheteurs internationaux se désistent, rapportent les agences spécialisées dans les biens de prestige comme Barnes, Coldwell Banker ou Sotheby’s.

Les réseaux immobiliers parisiens voient les investisseurs étrangers reporter leurs visites et leurs transactions en raison des attentats du 13 novembre.

Les conséquences économiques sont de taille pour le secteur car la clientèle internationale représente 70% du marché des biens immobiliers dont la valeur est supérieure à 4 millions d’euros. Un impact qui dépasse Paris, certaines agences rapportent des annulations d’achats de biens sur la côte d’Azur et à Cannes.

Cette tendance devrait durer au moins jusqu’à début 2016 de l’avis des experts du secteur.


Poster un Commentaire

six − six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.