logo-mini
PLF 2017

Omar Balafrej, député FGD sur le PLF 2017 : « faute de gouvernement, je travaille depuis chez moi »


Partager

PLF 2017

40 jours après le dépôt du projet de Loi de Finances 2017 (PLF) à la Chambre des représentants et le blocage qui touche la formation du gouvernement, le Maroc se dirige vers l’adoption du décret exceptionnel pour ouvrir des crédits afin de payer les salaires des fonctionnaires et financer les affaires courantes en attendant l’adoption officielle du texte par le Parlement.

La lenteur qui marque la formation d’une majorité à la Chambre des représentants et la composition des commissions, en particulier celle des finances, contribue à retarder l’entrée en vigueur du PLF 2017.


Poster un Commentaire

quatre − deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.