logo-mini
éducation

Fin de la gratuité de l’éducation secondaire et supérieure : où est passé le principe d’égalité?


Partager

éducation

Le Conseil Supérieur de l’Éducation, de la Formation et de la Recherche Scientifique a donné le feu vert cette semaine à l’annulation de la gratuité de l’enseignement secondaire et supérieur, écrit Akhbar al Yaoum.

L’avis du conseil, demandé par le Chef du gouvernement, estime que l’État supporte une majeure partie des dépenses car l’enseignement est obligatoire pour tous les citoyens. Or la loi n’oblige plus les personnes ayant plus de 15 ans à être scolarisés, par conséquent l’État n’est plus tenu par ce genre de financement.

Omar Azziman estime par contre qu’une exception doit être faite pour les familles pauvres.


Poster un Commentaire

trois × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.