logo-mini
MRE

Les MRE face à la cherté du transport durant l’été : une fatalité


Partager

MRE

Alors que l’opération Marhaba dédiée à l’accueil des Marocains Résidant à l’Etranger a démarré le 5 juin dernier, la même problématique des billets d’avion trop chers refait surface tous les ans à la même période. Cette année, ces billets ont même atteint des prix exorbitants, en moyenne 7000 dirhams aller-retour pour une seule personne, en classe économique dans des compagnies à vols réguliers.

Quand on sait que les Marocains de l’étranger voyagent souvent en famille, le budget transport peut souvent devenir un vrai fardeau pour les familles marocaines qui souhaitent regagner la mère-patrie en été. C’est pourquoi ils sont de plus en plus nombreux à renoncer à ces vacances, à fortiori pour les petites bourses des retraités, qui se retrouvent devoir choisir l’option du voyage par bus, moins cher, certes, mais beaucoup plus éprouvante et éreintante pour nos aînés.

Même constat pour les familles qui décident de faire le trajet par la route, en voiture. Pour eux, c’est la galère des prix du transfert par bateau qui les attend. L’année dernière, ils étaient nombreux à se plaindre là encore de la cherté des billets de bateau au départ d’un port espagnol ou français pour rejoindre le Maroc. À titre d’exemple, pour un trajet Sète-Tanger, pour une famille de 5 personnes, il fallait débourser pas moins de 2400 euros pour ce seul transport.


Poster un Commentaire

10 + seize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.