logo-mini
social bots

L’invasion des campagnes politiques par les robots, ou les « social bots »


Partager

social bots

Sur Internet, et les réseaux sociaux en particulier, des créatures d’un genre nouveau ont fait leur apparition. On les appelle les robots sociaux. En anglais, les « social bots », et quand il s’agit de politique, ces robots peuvent contribuer à infléchir le cours de l’opinion. D’après une étude américaine, entre 9 % et 15 % des comptes de réseaux sociaux ne sont pas associés à une personne réelle et fonctionnent de manière automatique. Ils sont donc contrôlés par des robots.

Ces derniers sont souvent « achetés » par les équipes de campagne des différents politiciens, pour tenter d’influencer le cours de certaines élections. Par exemple, les mêmes robots pro-Trump en novembre 2016 sont devenus anti-Macron en mai 2017, d’après une nouvelle étude parue le 5 juillet sur l’analyse du comportement des comptes Twitter automatisés dans la dernière ligne droite de l’élection présidentielle française. Tous ces robots ont, soit été repérés et fermés par Twitter, ou sont retombés dans leur sommeil numérique.


Poster un Commentaire

sept + un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.