logo-mini
lumière

La lumière contre la douleur


Partager

lumière

Selon des chercheurs français, la pénétration des rayons UV dans la rétine permettrait d’activer le contrôle des neurorécepteurs impliqués dans la gestion de la douleur. Autrement dit, s’exposer à la lumière serait un moyen de venir à bout de la douleur physique chronique et des désordres affectifs qui lui sont liés comme l’anxiété, le stress, la négativité ou l’hypersensibilité…

Pour parvenir à ce constat, les scientifiques auraient observé le fonctionnement de l’amygdale, cette structure du cerveau impliquée dans la gestion des douleurs et des émotions. Parallèlement, ils auraient aussi observé le principal transmetteur des signaux de douleur dans le système nerveux des mammifères.

Une première étape avant de faire la mise au point d’une molécule nommée optogluram, qui inhibe ou intensifie l’action des récepteurs en fonction du degré d’exposition à la lumière.

Pour ce faire, les chercheurs auraient sélectionné des souris atteintes de douleurs inflammatoires chroniques, et stimulé la synthèse d’optogluram en exposant les rongeurs à la lumière. Résultats, « les symptômes douloureux ont été inhibés de manière rapide et irréversible, démontrant ainsi que le cerveau de ces souris conserverait sa capacité à contrer ces effets. Avec l’identification d’un modulateur capable d’agir sur la douleur chronique, ces travaux sont porteurs d’espoirs thérapeutiques ». Une nette avancée quand on sait que de nombreux patients souffrant de douleurs chroniques rapportent une inefficacité des traitements prescrits.

Notons qu’aujourd’hui, les lampes infrarouges, disponibles dans les commerces, sont utilisées non seulement pour les soins cosmétiques du visage et du corps mais aussi pour contrer la douleur.

Les kinésithérapeutes en usent justement pour relaxer, détendre les muscles trop tendus et les articulations, pour lutter contre la fibromyalgie, la polyarthrite ou la spondylite ankylosante, bref … toutes ces maladies qui entraînent des douleurs chroniques paralysantes.

En fait, la chaleur uniforme diffusée par la lampe halogène infrarouge stimule la circulation sanguine en dilatant les vaisseaux sanguins, ce qui améliore l’oxygénation des tissus et procure une sensation de mieux-être immédiat. Ainsi, en cas de traitements contre la douleur, le patient peut enfin jouir d’une vie plus sereine, et retourner à ses activités de tous les jours paisiblement.


Poster un Commentaire

cinq × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.