logo-mini
UMA

L’UMA était « une mauvaise bonne idée, ou une bonne mauvaise idée », selon Aziz Boucetta


Partager

UMA

En s’invitant à la CEDEAO, le Maroc condamne la perspective historique d’un Maghreb uni, écrit Economie Entreprises en une de son édition mensuelle. Pour la publication, il s’agit surtout d’une réaction du Royaume face à la mort clinique de l’UMA. Cependant, rien n’est gagné d’avance. Selon le président de la commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, le fait d’accueillir le Maroc en tant que membre à part entière va se heurter au texte de l’UA, qui a divisé le continent en cinq régions.


Poster un Commentaire

5 × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.