logo-mini
Kobido

Le Kobido… le nouveau lifting


Partager

Kobido

Coup de projecteur aujourd’hui sur une technique de massage facial, tout droit venue du Japon. Nous parlons du Kobido. Une méthode aux multiples vertus qui apporterait tonus et douceur à votre visage, en plus de vous détendre, et vous rajeunir.

Le Kobido s’inscrit en effet dans les nouvelles tendances anti-âges. D’ailleurs, le mot désigne littéralement : « Voie traditionnelle de la beauté » ou « Ancienne voie de beauté ». Les impératrices du pays du Soleil levant l’auraient importé en Chine au 14ème siècle. Ce fut donc les geishas, ces fameuses dames de compagnie qui l’utilisèrent et le rendirent populaire.

La méthode, très complexe, alliée à de la dermopuncture, est une inspiration du shiatsu. Il s’agit d’exercer certaines pressions sur les nerfs et les méridiens du visage avec les doigts, dans le but d’harmoniser, voire d’oxygéner le corps, et le débarrasser de son stress, ses angoisses, grâce à une meilleure circulation des énergies. Plus qu’un lifting naturel, là, on parle d’un art traditionnel, au même que l’Origami par exemple. Là, il est non seulement question  de stimuler la microcirculation cutanée et le flux lymphatique, pour un meilleur drainage des déchets métaboliques, mais aussi et surtout d’assurer une meilleure connexion corps-esprit.

De nos jours, le Kobido est de plus en plus prisé par les femmes de plus de 40 ans dont la peau commence perdre quelque peu de sa vitalité. Mais il est toutefois possible de le pratiquer à tout âge pour effacer la fatigue tout simplement, ou pour améliorer la qualité du sommeil !

Visage repulpé, rides d’expression lissées, tensions relâchées, muscles tonifiés, autant de bienfaits qui nécessitent un réel savoir-faire et une excellente technicité des thérapeutes. Mais pour un résultat optimal, on recommande de prévoir dix séances rapprochées (à raison de deux par semaine), puis une séance d’entretien tous les 15 jours, tous les mois.

Si vous souhaitez toutefois pratiquer le Kobido, chez vous, assurez-vous dans un premier temps de bien comprendre les points à masser, en passant par la case Institut. Vous pouvez d’ailleurs suivre une formation de quelques jours pour être sûr de maîtriser pleinement tous les atouts de ce massage.
On vous recommandera ainsi d’exfolier votre visage avant toute chose, puis de palper tout en douceur votre visage, stimuler les points sensibles pendant 2 ou 3 minutes, du sommet du crâne au bas du cou : au milieu du front, entre les deux sourcils, à la base des narines, des deux côtés de la bouche, en bas de la lèvre inférieure… ainsi de suite. Attention toutefois aux gestes brusques et maladroits, car réalisés n’importe comment, vous pouvez tout aussi bien accentuer vos rides !


Poster un Commentaire

trois × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.