logo-mini
Karim Benzema

Karim Benzema sur le racisme : un « suicide médiatique »


Partager

Karim Benzema

La semaine dernière déjà, Eric Cantona dans une interview au quotidien The Guardian, expliquait l’absence de Karim Benzema et d’Athem Ben Arfa chez les Bleus par leur « origine nord-africaine ». Après cette sortie médiatique d’Eric Cantona, c’est celle de Karim Benzema qui fait couler beaucoup d’encre.

Dans un entretien accordé au quotidien espagnol Marca, le footballeur a accusé le sélectionneur Didier Deschamps d’avoir « cédé à la pression d’une partie raciste de la France » en l’écartant pour l’Euro. Depuis, Karim Benzema compte ses soutiens sur les doigts d’une main.

Si Benoît Hamon a estimé que l’attaquant avait eu raison de dénoncer l’augmentation du racisme en France, c’est bien un des rares à lui avoir apporté un soutien. La quasi-totalité des politiques français a dénoncé ces propos.

Même l’association SOS Racisme s’est prononcée. Le président de l’association, Dominique Sopo, a fait savoir qu’il aurait apprécié entendre le joueur sur des thématiques racistes plus concrètes, qu’il soit engagé en dehors de son cas personnel. Il a même été jusqu’à qualifié de « foutage de gueule » la position de Karim Benzema.


Poster un Commentaire

vingt + dix =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.