logo-mini
Shinzo Abe

Le Japon appelle aux troisièmes élections anticipées en 5 ans : l’exception devenue la règle


Partager

Shinzo Abe

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe va dissoudre aujourd’hui la Chambre basse du Parlement et convoquer des élections anticipées afin d’obtenir la légitimité nécessaire pour faire face notamment à la « crise nationale » due, selon lui, au vieillissement de la population. Des élections devraient avoir lieu le 22 octobre. Shinzo Abe, qui est aux affaires depuis cinq ans, dit avoir besoin d’un nouveau mandat pour investir une partie des recettes issues de la hausse à venir de la TVA dans l’éducation et adopter une attitude plus ferme à l’égard de la Corée du Nord, qui multiplie les essais balistiques et nucléaires.


Poster un Commentaire

8 − 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.