logo-mini
humanité

Notre humanité est-elle tributaire du bon fonctionnement de l’Etat ?


Partager

humanité

On parle à présent de cette initiative de charité. Notre chroniqueur Talal Chakir a créé ce groupe qui s’appelle Union pour Aider. C’est sur les réseaux sociaux que l’idée est née. Une centaine de personnes s’est regroupée pour aider à la scolarisation d’enfants en grande difficulté ou en situation de vulnérabilité. Ainsi, chacun d’entre eux cotise chaque mois la somme de 100 DH pour que des enfants puissent aller à l’école. Six mois après la création de ce groupe, l’initiative a permis à 10 enfants de pouvoir se retrouver sur les bancs de l’école.


Poster un Commentaire

deux × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.