logo-mini
voiture autonome

Le futur de la voiture autonome


Partager

voiture autonome

Une étude indépendante a démontré que la conduite autonome diminuerait de près de 30% le nombre d’accidents de la route.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : actuellement, 90% des accidents de la circulation sont dus à des distractions ou à des erreurs humaines, des facteurs qui pourraient complètement disparaître avec les voitures autonomes.

Les constructeurs prédisent que les voitures  autonomes qui autorisent le conducteur à passer la main sur quelques parties de leurs trajets seront sur les routes en 2021.

Une chose est sûre, le nombre d’accidents diminuera  également de manière significative.

Cela a déjà été démontré avec l’apparition du système de freinage d’urgence qui a diminué considérablement le nombre d’accidents de la circulation.

Des études américaines anticipent une réduction de 80% des accidents en 2035 grâce aux voitures autonomes et connectées.

De plus, si l’accident ne peut être évité, la vitesse lors de l’impact sera réduite elle aussi, grâce à la performance des systèmes embarqués, cela diminuera donc la gravité de l’accident.

Concernant  l’intensité du trafic, les voitures autonomes apporteront de la fluidité, cela diminuera donc les embouteillages et permettra de réduire les émissions polluantes, en plus de gagner du temps sur ses trajets.

Selon les experts dans ce domaine, il est urgent et plus que nécessaire que les pouvoirs publics du monde entier mettent en place une législation et des infrastructures en phase avec les voitures autonomes.


Poster un Commentaire

3 + 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.