logo-mini
Fraudes

Fraudes au baccalauréat : qui pour arrêter les tricheurs ? 


Partager

Fraudes

Et le scandale de la triche se poursuit au Maroc. Ce sont ainsi au moins 3000 tentatives de fraudes qui ont été signalées depuis le début des épreuves.

Ces chiffres ont été annoncés hier par le ministre de l’Education Nationale qui fait également part de mesures administratives à l’encontre de responsables et intervenants accusés de manque de fermeté dans l’application des mesures de lutte contre la triche.

Par ailleurs, on apprend aussi que plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées par les services de la police judiciaire dans de nombreuses villes marocaines pour leur implication présumée dans des actes de fraudes aux examens, selon la DGSN.

Des investigations ont permis la saisie de matériel informatique, notamment téléphone portable et lentilles audio.

À noter qu’au Parlement, la majorité et l’opposition ont approuvé à l’unanimité fin mai un projet de loi contre la fraude à l’école.


Poster un Commentaire

3 × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.